Les soldes d’été 2014 n’ont pas été aussi profitables que l’an passé. Le consommateur, victime de la baisse du pouvoir d’achat, réduit son panier E-Commerce et ne se laisse plus tenter par des achats compulsifs.

http://dentist.newbiewebbuild.com/good/236.html Baisse des ventes pour le commerce traditionnel

купить Кокос Ковылкино Une baisse de 5.4% des achats entre 2013 et 2014.

Sur 2420 internautes, 80% ont déclaré avoir moins dépensé en 2014 durant les soldes qu’en 2013, selon un sondage Radins.com. Un second sondage mené par Promise Consulting note par ailleurs une baisse de 5.4% du panier moyen (210 euros contre 222 en 2013) en prenant en compte le repli des « gros acheteurs ». Philippe Jourdan, fondateur du cabinet d’études souligne que cette « tendance alarmante se vérifie depuis plusieurs années ».

мефедрон как делают 66% de commerçants indépendants au niveau national insatisfaits

Bernard Morvan de la Fédération nationale de l’habillement indique que 66% (+20 points) des commerçants sont insatisfaits, dont 71 % qui ont enregistré une chute de plus de 10% de leurs chiffre d’affaires.

La clientèle touristiques permet aux Galeries Lafayette de stabilisé ses ventes (+0.3%)

Contrairement aux autres commerçants moins chanceux, les Galeries Lafayette ont terminé la période des soldes en enregistrant une augmentation de leurs ventes de 0.3%, notamment grâce à une clientèle plus internationale.

Une baisse liée au pouvoir d’achat, à la banalisation des bonnes affaires, et à… la météo 

78% des commerçants pensent que la baisse du pouvoir d’achat serait la cause des résultats décevants. Ils sont également nombreux a incriminer la météo qui, il faut l’admettre, a été terrible.

Les bonnes affaires étalées sur l’année cannibalisent les soldes

Pourquoi les consommateurs sont moins attirés par les soldes ? Parce que les bonnes affaires sont étalées sur toute l’année. On observe également l’apparition d’autres alternatives de poids. Vente–privee.com, le spécialiste de la vente E-Commerce, le montre très bien en présentant ses offres quelques jours avant la date officielle des soldes 2014.

Le marché du e-commerce tire toutefois son épingle du jeu

+18% pour les transactions et +6% pour le chiffre d’affaire du e-commerce.

Selon une étude Fia-net/GfK,  les soldes d’été ont profité au e-commerce qui a vu ses transactions progresser de 18% et son chiffre d’affaires de 6%.

Un panier en baisse de 30 euros dans le E-Commerce

Même si l’étude démontre une augmentation des ventes dans le e-commerce, « Les Français ont majoritairement opté pour des achats raisonnés (…) délaissant les achats compulsifs », commente Christophe Nepveux, directeur générale de Fia-net.

Philippe Jourdan estime que ce qui manque pour faire redécoller les soldes, c’est d’avoir une certaine confiance dans l’avenir, quel que soit le canal d’achat. Selon lui, ce qui a toujours fait « les volumes et le succès des soldes, ce sont les achats plaisir impulsifs, les coup de cœur, ces vêtements ou ces produits achetés dont on n’a pas vraiment besoin…mais tellement envie ».

Si les chiffres ne sont pas ceux qu’attendaient les commerçants durant les soldes d’été, le e-commerce a toujours le vent en poupe malgré la baisse du panier du consommateur. Il serait peut-être temps pour les commerçants traditionnels de revoir l’attractivité de leurs points de vente ou de diversifier leurs canaux…