Купить Герик Лахденпохья Black Friday France 2014
Le désormais fameux « Black Friday » était de retour en France. Au fait ça a marché sur les sites E-Commerce?

-30% ici, -50% là. Cette année, difficile d’échapper au Black Friday, grande opération de promotion venue tout droit des Etats-Unis sans même passer par la case « traduction ». Cette année, les commerçants ont vraiment misé sur le phénomène « Black Friday ». Mais cela a-t-il porté ses fruits ? Oui dans l’ensemble. Retour sur un temps fort de l’année Марихуана на самуи E-commerce 2014 grrâce à un sondage LSA.

go to link Webmarketing payant sur le E-Commerce : 63% des français ont vu une offre Black Friday

Qui connaissait le Black Friday il y a 3 semaines ? Qui ne le connait pas maintenant ? Pour faire connaître le concept, et tenter de le faire fonctionner en France, les e-commerçants n’ont pas lésiné sur les moyens. Mailings, bannières, publicités adwords etc… impossible d’échapper au Black Friday en 2014.

En termes de notoriété, le pari est réussi : http://www.astratel.net/disperse/15.html 62,8% des français ont vu une offre « Black Friday » sur un site E-Commerce, ce qui est très satisfaisant pour ce type d’opération. Ce chiffre est le fruit d’un sondage Toluna pour LSA sur les achats Black Friday 2014.

La plupart des enseignes, telles que Cdiscount, Rue du Commerce, Amazon etc… ont proposé des réductions durant 3 jours d’une moyenne de 40% et pouvant aller jusqu’à купить Экстази Ростов 70%.

Скорость в Азнакаеве 1 français sur 3 a acheté durant le Black Friday

купить Винт Абинск 29,4% des français déclarent avoir effectué au moins un achat pour le Black Friday entre Vendredi et Dimanche. Ce sont donc pas loin de Глумов юрий николаевич покушение 15 million de consommateurs français qui ont profité du Black Friday.  D’après le sondage, le Black Friday aurait surtout profité au e-commerce, mais le chiffre d’affaires global généré par l’opération reste à ce jour inconnu.

source Paradoxalement, le Black Friday est en perte de vitesse outre-Atlantique

C’est une institution aux USA : au lendemain de Thanksgiving, les consommateurs se ruent dans les rayons et sur le web pour profiter de réductions colossales. Mais cette année, avec une fréquentation moyenne en http://www.jako1.de/wherever/sitemap3.html chute de 6% par rapport à l’an passé, le phénomène semble perdre de l’ampleur. Les consommateurs ont également moins dépensé que les années précédentes (380,95 $ en moyenne contre 407 $ l’an passé) ce qui explique une baisse de 11% du CA généré par l’évènement, un CA qui est tout de même de 50,9 milliard de dollars.

En perte de vitesse au Etats-Unis, le Black Friday s’exporte bien à l’étranger et a su conquérir la France en un temps record. Le plus impressionnant dans ce bilan du phénomène Black Friday 2014, est la rapidité avec laquelle plusieurs enseignes ont pu, en agissant de concert, copier de toute pièce une « tradition » qui était jusque là totalement inconnue des consommateurs.