M-commerce
Le M-Commerce

Avec l’explosion du mobile ces 5 dernières années, nous avons plus de données pour analyser le m-commerce et ses tendances. Pour identifier et comprendre les clés de посевной календарь 2017 беларусь таблица la réussite sur mobile pour un e-commerçant, il faut se concentrer sur 3 questions clés :

  • Quel contenu ?
  • Qui sont les « m-acheteurs »
  • Que font-ils avant l’acte d’achat ?

http://www.daralomran.com/content/ustanovit-temu-v-linukse.html Pour ceux qui seraient encore réticent au http://forteconengg.com/sharre/nadel-prezervativ-v-seredine.html m-commerce, n’oubliez pas qu’en 2018 il devrait y avoir 8,2 milliards d’appareils mobiles dans le monde, soit plus d’un portable par habitant de notre belle planète… Par ailleurs, le montant total des http://remedies.guru/content/test-gosudarstvennogo-grazhdanskogo-sluzhashego.html transactions mondiales sur mobile pour cette même année serait de 626 milliards de dollars soit autant que les ventes générées du состав паутины человека e-commerce sur toute l’année 2013 !

M-commerce : L’importance du contenu

http://www.mywaymedia.de/projects/sanitarnie-pravila-i-normi-lnr.html Le contenu sur support mobile évolue. Le cloud permet cette évolution rapide ou l’on passe du téléchargement d’applis et de fichier à du streaming vidéo / audio, jeux en ligne, réseaux sociaux. Merci à la 4G de pouvoir rendre accessible et fluide ce type de contenu. Sur de la navigation simple sur un site Internet, il faut que les e-commerçants prennent en compte le format du support mobile. Les pages des sites Internet sur mobile sont 1,5 plus longues. On parle alors de taux de scroll, c’est-à-dire la dernière ligne affichée à l’écran / hauteur de la page. Cela implique que le taux de scroll sur mobile est 2 fois plus élevé que sur un PC. Il faut comprendre ici que si vous avez un site Internet, d’autant plus lorsqu’il est marchand, vous devez l’optimiser pour support mobile avec du contenu allégé, une navigation simple, aller à l’essentiel, boutons d’actions visibles… Une autre raison vous oblige à l’optimiser : le temps de chargement d’une page, une des raisons principales d’abandon de navigation ! Pour information elle est d’environ 9 secondes sur device mobile, en moyenne.

M-commerce : Qui sont les « m-acheteurs » en France

click here Ils sont 4,6 millions en 2014 à avoir effectué une transaction en ligne sur un support mobile, en France (Médiamétrie TSM), au 1er trimestre. Un mobinaute est difficile à retenir sur un site mobile dans l’optique de le faire acheter. Effectivement, même si 51% des mobinautes arrivent sur une page produit, seulement 2,5% de ces derniers atteignent la page panier. Mais attention, seules 0,5% des visites convertissent… Les mobinautes sont par ailleurs plus vieux qu’il y a 5 ans. Les plus de 35 ans sont désormais de l’ordre de 53,2% contre 35,8% en 2009. Avec la naissance du e-commerce on parle de plus en plus de Cross Canal. On peut parler avec l’émergence et l’explosion des tablettes / smartphones de Cross Device puisque 67% des internautes commencent leur parcours sur un écran pour le continuer sur un autre. En effet 81% des achats effectués sur mobile sont des achats impulsifs, « coup de cœur ».

M-commerce : Comportement ante achat du m-acheteur

En début d’article nous précisions l’importance d’ история техники вооружения optimiser un site web en version mobile. Effectivement plus un mobinaute scrolle, plus il achète ! Les acheteurs mobiles ont un taux de scroll de 60% contre 49% pour les non acheteurs. Ils reviennent 4 fois sur le site mobile avant d’effectuer l’achat au lieu de 3 sur un desktop. Les go to link m-acheteurs cliquent 70 fois et restent 18 minutes sur un site mobile pour passer à l’achat alors qu’il faut 98 clics et 34 minutes sur desktop. Le m-commerçant doit être très performant pour convertir le m-acheteur puisqu’il a 2 fois moins de temps pour convaincre. Ce qu’il faut toutefois retenir c’est que les acheteurs sur site mobile achètent 2 fois plus vite que sur desktop.

M-commerce : Ce qu’il faut retenir en priorité

Pour réussir son click m-commerce, il vous faut un bon contenu, optimisé mobile, utilisant les dernières technologies de réseau type 4G et prenant en compte les différentes tailles d’écran mobile. Multipliez le trafic en volume sur votre site mobile parce que seules 2,5% de vos visiteurs arriveront sur votre page panier, et seulement 0,5% seront convertis… Utilisez tous les moyens de retargeting / webmarketing au sens large pour faire revenir au moins 4 fois vos « mobi-utilisateurs » afin d’améliorer vos taux de conversion.

http://theta-consalt.ru/disqusion/43-tofa-obuv-katalog-internet-magazin-ofitsialniy.html Recrutez des experts dans le m-commerce pour vous accompagner sur votre stratégie digitale.