La Fevad l’a confirmé la semaine dernière : le e-commerce français se porte toujours bien ! Après 19% de croissance en 2012, le e-commerce poursuit sa lancée en 2013 (+14 % par rapport au 1er trimestre 2012). Les objectifs d’embauches suivent ce rythme : Plus de 10 000 nouveaux emplois en 2012 (portant à 84 000 le nombre de salariés) et une prévision de l’ordre de +10% en 2013.

L’emploi chez les e-commerçants continue à se développer : 86% des e-commercants interrogés par CCM benchmark, prévoient de recruter cette année. Mais paradoxalement, 40% des e-commerçants désirant embaucher déclarent avoir du mal à trouver des candidats.
Tenir la cadence est un vrai challenge pour les recruteurs du secteur. Avec le lancement de www.emploi-e-commerce.com, nous avons pu échanger avec eux et voici quelques-unes des problématiques principales auxquelles ils semblent être confrontés dans leur recrutement de profils digitaux.

Les freins des recruteurs E-Commerce : Des objectifs de croissance rapide


Les objectifs de croissance extrêmement rapide de certains acteurs du e-commerce imposent un rythme de recrutement intense. C’est un vrai challenge pour les équipes Ressources Humaines (qui elles, ne grossissent pas proportionnellement) de tenir une telle cadence. Chez plusieurs entreprises rencontrées, les cabinets ne chasse sont d’ailleurs plus souvent appelés par manque de ressources RH que par des difficultés de sourcing.

Les freins des recruteurs E-Commerce : Être visible face à des géants

39% des e-commerçants sont des TPE-PME. Ces petites structures e-commerçantes peinent à être visibles en tant qu’employeur. Sur les sites emploi généralistes, leurs offres d’emploi sont souvent noyées parmi une multitude d’annonces publiées par des gros prescripteurs des autres secteurs d’activité. Pas évident de se mettre alors en avant auprès des candidats qualifiés dans le digital quand d’autres employeurs ont des budgets de communication RH souvent 10 fois supérieurs.

Les freins des recruteurs E-Commerce : Se distinguer de l’image magasin est souvent difficile

Du point de vue du candidat, la gestion du personnel et l’image de l’entreprise sont assimilées à celles de l’entreprise mère. Dans la pratique, les équipes sont rarement sur les mêmes plateaux, voir dans les mêmes bâtiments. Les recruteurs de la partie « e-commerce » cherchent à mieux expliciter cette démarcation magasin/e-commerce pour que les candidats découvrent la diversité des postes offerts par le e-commerce. Cela se traduit par un effort de communication supplémentaire sur la marque employeur e-commerce.

Les freins des recruteurs E-Commerce : Trop de candidatures hasardeuses

Parce que le web inspire et parce que c’est un secteur qui recrute, les e-commerçants sont séduisants et voient affluer des candidatures parfois hasardeuses. Chaque offre postée (encore plus sur des sites emploi généralistes) attire son lot de candidatures décalées et donc chronophages pour des équipes RH souvent en sous-effectif.

Recrutement E-Commerce
Le recrutement dans le e-commerce peut être facilité par les services du site emploi spécialisé dans les métiers du digital : emploi-e-commerce

Emploi-e-commerce.com tente de répondre à ces 4 problématiques en facilitant le travail des équipes RH d’une part, en ne leur proposant que des candidatures pertinentes et spécialisées dans leur secteur, et des candidats d’autre part, en leur sélectionnant des annonces d’emploi web d’e-commerçants de tous secteurs d’activités, de toutes tailles et de toute la France.

 

 

Voir les offres d’emploi du e-commerce