Publiée par Internet Retailer, l’étude « top 500 Guide » fait le point sur les plus gros e-commerçants d’Europe en 2012. Qui sont les leaders européens du e-commerce ? Quelle est la position de la France dans le e-commerce ? Comment est structuré le marché européen du e-commerce ?

Et le leader du marché européen du e-commerce est… la Grande Bretagne (et non pas les USA).

http://everlook.com/community/dialog-na-russkom-yazike-na-lyubuyu.html диалог на русском языке на любую En plaçant 3 entreprises dans le top 10, les Etats-Unis sont bien présents dans le e-commerce européen. 22% des ventes e-commerce européennes sont réalisées par des entreprises américaines. On retrouve évidemment Amazon en tête de ce classement. La firme américaine a consolidé sa position de leader grâce à une croissance de 19% l’an passé. Cependant la performance des groupes européens font que les USA n’ont que 4 entreprises dans le top 50. La Grande Bretagne, avec 18 entreprises dans le top 50 se positionne comme le véritable leader du e-commerce européen.

Ou sont les Français dans le classement du e-commerce ?

http://www.promolik.ru/leon/gde-nahoditsya-dzhomolungma-na-karte-polushariy.html где находится джомолунгма на карте полушарий Un seul français dans le top 10 grâce à CDiscount. La marque du groupe Casino garde sa 7ème place grâce à une croissance 16%. Il faut remonter un peu dans le classement pour trouver des compatriotes : Vente-Privée.com (11ème), Le groupe 3SI (12ème), le groupe Auchan (16ème), Carrefour groupe (17ème), E.Leclerc (25ème). Mais les groupes français ont une croissance impressionnante : +81% pour Leclerc, +22% pour Vente-Privée.com et Groupe Auchan. Cela donne bon espoir de voir plus de français dans le top 10 de 2013.

матрица определитель 4 порядка Le fait qu’il n’y ait qu’un français dans le top 10 tient plus à la structure du marché français qu’à une mauvaise performance du e-commerce en France. La France a connu une croissance de 19% en 2012 ce qui est supérieur à la moyenne européenne et garde une position forte au sein du e-commerce européen.

Résultat et structure du e-commerce européen : un marché de 232 milliard € en croissance de 16%
16% de croissance, c’est plutôt bien pour une Europe en crise. A noter que, parmi les 500 premiers, 80% du chiffre d’affaire est réalisé par le top 100. On observe donc bien la règle du 80-20. Ceci laisse imaginer le nombre total de e-commercants nécessaire pour atteindre les 232 milliard d’euro…

En revanche, la règle ne s’applique pas à l’ensemble du marché : 60% du e-commerce européen appartient à des « petits » acteurs. Preuve qu’il n’est pas nécessaire d’être un géant pour réussir dans le e-commerce.

En 2013, les groupes devraient se diriger vers l’Europe du Sud et de l’Est qui sont des marchés encore insuffisamment exploités. La Russie devrait également connaître une forte croissance puisque le pays a plus de 60 000 million d’acheteurs en ligne.

http://mulino58.ru/delo/sotsialnaya-struktura-kitayskogo-obshestva.html социальная структура китайского общества Le marché du e-commerce a le vent en poupe et recrute, voyez par vous même en découvrant les offres d’emploi web ici.