Futur ressources humaines

Quel est le futur du recrutement dans le digital ? De nombreux experts  livrent leurs prévisions aux quatre coins du web.

 

Nous présentons ici un panorama des « prévisions » et http://anti-aging.reviewonlineproducts.com/trying/dicyvusaq.html tendances du recrutement qui reviennent le plus souvent, avant de donner l’avis de l’équipe sur le sujet.

Dans un second article à paraitre, nous comparerons cette vision du http://www.momentofbeauty.ru/communication/274.html futur du recrutement avec le présent des Купить Хэш Полысаево recruteurs dans le E-commerce français.


Le futur du recrutement : l’emploi Webmarketing

C’est une évolution majeure du métier : le recruteur pourrait-être demain un Заказать закладку фена webmarketeur. Le traitement de follow url la marque employeur sera le même que celui de la marque commerciale, et les RHs devrons être des professionnels du ciblage, tracking, CPC, bannières etc… pour follow sourcer les meilleurs candidats.

follow site Notre avis : nous sommes tout à fait d’accord avec cette prévision. Tout comme les E-commerçants, qui sont capables de montrer le bon produit au bon potentiel client sur le web, les recruteurs devront être capables de montrer très précisément la watch bonne offre d’emploi web au bon candidat sur le web.

Le CV n’a aucun avenir dans le process de recrutement

Cette prédiction, qui n’est plus toute jeune mais refait régulièrement surface, consiste à annoncer la mort progressive mais définitive du CV tel qu’il existe. Le CV est trop statique, trop formalisé, ne permet pas d’interactions, se limite à du texte et ne fera pas le poids face à un « CV » 2.0 ou 3.0 dynamique, multimedia et complet, comme un CV doyoubuzz ou un bon profil Linkedin (très bon billet sur le sujet du CV qui serait déjà mort).

Notre avis : A moitié d’accord. Nous sommes d’accord avec l’analyse des « limites » du CV et pensons qu’il évoluera prochainement. Cependant, nous ne pensons pas que son successeur ait déjà vu le jour. Avant sa mort, ou plutôt son évolution, le CV a encore quelques beaux jours devant lui.

Le Big Data va révolutionner le recrutement dans le futur

Tout le monde l’annonce, tout le monde en parle avec conviction mais au fond… de quoi parle-t-on ? Le Big Data va nous permettre de prévoir les recrutements, le Big Data va nous permettre de trouver le candidat idéal parmi des millions de profils en ligne sur tous types de support, le big Data va nous permettre de savoir en avance quand un employé va quitter son poste et bien d’autres choses encore. C’est en tous cas ce que l’on peut lire régulièrement.

Notre avis : tout ceci est encore confus et on mélange aujourd’hui des pratiques diverses sous le terme trop générique de « Big Data ». Dans le domaine des RHs, et pour une entreprise de taille significative, le traitement des données internes à la société relatives aux employés peut permettre d’anticiper des départs, prévoir les besoins en recrutements, identifier les caractéristiques communes des employés les plus performant etc… et ainsi contribuer au succès de l’entreprise en changeant notamment les critères de recrutement. Il s’agit alors de données internes, privées, et donc non accessibles au commun des mortels. Voici quelques exemples d’applications du Big Data en interne.

L’autre utilisation du Big Data concerne le sourcing des candidats. Dans ce domaine, il est fort probable que des outils permettant de « fouiller » dans de nombreuses bases simultanément à la recherche du candidat idéal voient le jour, mais pour le moment nous manquons d’exemples de succès palpables pour affirmer l’avènement d’une nouvelle ère dans le recrutement.

En résumé : oui, l’analyse de masses de données importantes peut révolutionner les ressources humaines, de la gestion des employés au recrutement, mais attention à ne pas tout confondre sur ce sujet.

Le recrutement mobile est la clé du futur

Inutile de penser à recruter dans le futur si un candidat ne peut pas consulter vos offres et postuler via son mobile. Il est nécessaire de capter l’attention des candidats via le mobile et il est nécessaire de rendre les candidatures possibles depuis le mobile.

Notre avis : tout à fait d’accord. Les chercheurs d’emploi sont de plus en plus nombreux à utiliser leurs mobiles pour consulter les offres d’emploi et postuler, en particulier lorsqu’ils reçoivent des alertes mails. Il est donc urgent de s’adapter au mobile, sous peine de perdre certains candidats pertinents.

Mobile, Big Data, Webmarketing, CV 3.0 : le recrutement va se trouver changé par les nouvelles technologies. C’est en tous cas ce que nous prédisent la plupart des experts, et nous sommes globalement d’accord avec eux. Dans un prochain billet, nous ferons une synthèse de nombreuses interviews de recruteurs du E-commerce concernant le présent du recrutement.