La rentabilité des sites internet est désormais d’une importance primordiale pour toutes les entreprises. Le traffic manager travaille pour un emploi web optimise tous les possibles leviers d’acquisition de trafic pour rentabiliser le site pour lequel il travaille. Le nombre de recrutements de Traffic Managers a explosé au cours de ces dernières années et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Le Traffic Manager est recruté pour générer du trafic de qualité

Trafic manager recrutement e-commerceLe traffic manager est recruté pour remplir une mission précise : amener du monde (trafic) sur son site. Il est avant tout responsable de la gestion du trafic sur un site internet. Pour cela, il doit utiliser des leviers d’acquisition variés, tels que le référencement naturel, les liens sponsorisés, les réseaux sociaux, l’affiliation et l’e-mailing.

Une fois mis en place les différents leviers d’acquisition, le Traffic Manager assure l’optimisation des campagnes publicitaires, réalise le bilan de ces campagnes, mesure l’impact des différents leviers, et optimise.

Ce travaille d’optimisation est primordial. Le traffic manager ne doit pas se contenter d’amener du trafic (volume) il faire venir du bon trafic, c’est-à-dire du trafic de qualité. La qualité du trafic se mesure généralement en euro dans le monde du E-commerce.

En comparant les sources de trafic et les revenus (ou autres conversions pertinentes) générés, il peut gérer son budget de façon optimale et mettre en place une véritable stratégie d’acquisition de trafic.

Compétences requises pour un poste de traffic manager

 

Le traffic manager doit connaître les évolutions techniques du web, tels que les forums, blogs, chats, flux RSS, medias sociaux, retargeting (comme Nextperformance), publicité mobile, growth hacking, optimisation des moteurs de recherche etc…

Pour l’analyse du traffic, une maitrise des outils de tracking tels que Xiti, Google Analytics sont nécessaire au traffic manager.

Afin de mener à bien ses missions, le traffic manager doit connaitre le positionnement de l’entreprise (démarche commerciale et possibilités publicitaires), l’identité de ses marques ainsi que les besoin de ces clients.

De plus, il est utile d’avoir des bases en HTML, et éventuellement Javascript, notamment pour l’optimisation du référencement naturel.

Concernant le profil du traffic manager, nous observons des traits de caractères propres à ce métier, tels que la forte capacité d’analyse, la maitrise des chiffres et la réactivité.

La passion pour le web est bien sur primordiale, les recruteurs demandent donc une formation supérieure en marketing, communication ou informatique (Bac +3 à Bac +5) et même un master en webmarketing, sciences de l’information ou communication, avec une spécialisation webmarketing.

Salaire et évolutions professionnelles d’un traffic manager

 

Bien sur, la rémunération diffère en fonction de l’expérience et des missions confiées mais, de manière générale, le salaire peut varier de 25k à 40k pour un junior, et de 40k a 60k pour un cadre confirmé.

Les possibilités d’évolution de carrière du Traffic Manager sont nombreuses. Il peut aspirer a devenir responsable du département webmarketing, responsable d’un pôle acquisition et performance et même directeur e-commerce.

Le métier de traffic manager est un métier du web d’avenir en constante mutation qui promet de belles opportunités d’évolution. Le poste de traffic manager est stratégique dans le digital si l’on prend en compte le chiffre d’affaire du e-commerce en 2013, est estimé a plus de 51,1 milliards d’euros.