LinkedIn a rendu récemment un rapport sur les tendances en matière de recrutement sur les métiers du digital pour cette année 2015. Voici un petit résumé de ce rapport et les axes qu’il faut, d’après nous, en retenir.

Quels sont les comportements des candidats aujourd’hui ?

En France, 24% des candidats sont actifs c’est-à-dire qu’ils recherchent activement un poste contre 76% de passifs qui restent vaguement à l’écoute du marché. Cette étude révèle qu’au niveau mondial, 76% des « passifs » sont satisfaits par leur travail quand, ce qui parait plus logique, seuls 48% des actifs sont satisfaits.

Lors de leur recherche, 63% des candidats utiliseraient les réseaux sociaux professionnels. L’étude ayant était faite par LinkedIn, on peut toutefois imaginer un léger biais. Les sites d’annonces d’emploi seraient eux utilisés par 58% des candidats.

Satisfaction au travail
Satisfaction au travail pour les talents passifs (à gauche) et talents actifs (à droite)

L’importance du feedback post-entretien d’embauche

L’entretien de recrutement apparait comme capital pour 77% des candidats. Pour ces derniers,  les RHs qu’ils verront en entretien représentent l’image entière de la société. Le feedback est aussi pointé du doigt comme un générateur de bonnes impressions : 41% des gens reçoivent effectivement un feedback de leur entretien d’embauche quand parallèlement ils sont 94% à désirer en recevoir un.

Par ailleurs, 83% des personnes déclarent qu’une expérience négative en entretien peut les faire changer d’avis sur l’entreprise. Cela  montre une fois de plus l’importance capitale de l’entretien et du feedback pour l’image de l’entreprise. Même si c’est pour donner un retour négatif sur le recrutement d’un candidat pour un poste, le recruteur a tout intérêt à répondre à chacun des candidats et encore mieux, leur donner un feedback sur leur candidature.

La rémunération et le contact direct, les maitres mots du recruteur

Facteurs de prise en compte des talents
Une offre d’emploi sera utile pour les candidats, d’abord pour connaitre la rémunération proposée et les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise, le contenu des missions etc

Un élément apparait clair dans le compte rendu, la rémunération est le premier facteur d’attraction pour les candidats puisqu’ils sont 62% à trouver que c’est l’aspect le plus important du poste.

On observe aussi un élément qui peut surement jouer au niveau psychologique dans l’esprit du candidat : être joint par le responsable de la société augmenterait les chances d’obtenir une réponse positive d’après 94% des interrogés. On note notamment que 78% des personnes actifs ou passifs accepteraient qu’on les appelle pour leur proposer un poste même si il en occupe déjà un qui leur convient.

Vous pouvez télécharger l’étude complète ici

Découvrez la vision, parfois bien distincte, des candidats et des recruteurs concernant le process de recrutement.