L’ère du digital révolutionne un acteur indispensable de l’entreprise : les RH. Pour appréhender et donc maitriser les nouveaux défis technologiques, cette fonction doit adapter son apprentissage.

Le digital, source de nouveaux enjeux de la fonction RH

La digitalisation de notre quotidien a fait naitre son lot de métiers spécialisés. Data Miner, Data Scientist, Community Manager, autant de métiers du web qui nécessitent d’être connus exhaustivement pour bien recruter. C’est dans cette optique que la fonction des ressources humaines doit évoluer. Il ne s’agit pas uniquement de connaître ce qui caractérise ces métiers novateurs, mais de concevoir leur place dans l’entreprise. Les comprendre, c’est faire un pas vers leur intégration et leur valorisation mais c’est surtout pourvoir sélectionner les meilleurs candidats. Connaître les bases du développement informatique ou encore les enjeux du Big Data permet une meilleure sélection des candidats.

Si des métiers naissent en ces débuts de révolution technologique, qu’en sera-t-il dans quelques années. Green IT, Cyber Sécurité, la machine de l’innovation vient de démarrer et elle n’attendra pas les RH pour décoller.

Parallèlement à la digitalisation des métiers, c’est la fonction elle-même qui devient digitale. Le recrutement se fait essentiellement en ligne tout comme une bonne partie de la communication autour de la marque employeur. Les RH d’aujourd’hui doivent connaitre les enjeux digitaux et être eux même 2.0.

 Les formations proposées aux RH doivent évoluer.

Dans ces élans technologiques successifs, la formation doit s’adapter aux anciennes et futures générations de RH.  Plusieurs cursus RH ont développé des spécialités digitales basées sur 2 axes principaux : La marque reflétée à travers des problématiques comme « Quel est l’impact du digital sur la manière d’envisager la marque employeur ? », et de manière plus large sur les réseaux sociaux : « La question des frontières entre vie privée/ vie professionnelle a-t-elle encore un sens ? ». Le second point évoqué est le management digital par des problématiques telles que « En quoi le digital modifie la distribution du pouvoir, les relations hiérarchiques, les prises de décision, les comportements ? ».

Ces exemples de cours dispensés par l’un des Master du CNAM sont en vérité une spécialisation encore méconnue dans les formations RH. Certaines écoles comme l’ESCP ou Science Po ont compris les enjeux de cette spécialité.

Évoluer vers un approfondissement de ces formations au digital serait un pas vers le futur de tous métiers liés aux ressources humaines. Précédemment étaient évoqué l’idée de formation des futurs RH, les « anciens » ne doivent pas être mis sur le banc d’essai. Le véritable enjeu réside dans la formation continue des acteurs des ressources humaines.