http://oc.all-round.ru/projects/koltsosvoimi-rukamiv-domashnih-usloviyah-video.html Le marché du e-commerce est éclaté, au niveau Français et au niveau Européen.

http://expertglass.ca/disqusion/56.html En se penchant de prêt sur les chiffres du e-commerce, on s’aperçoit que le top 100 des plus gros acteurs réalise moins de 50% des revenus du marché. C’est-à-dire que les 100 entreprises (françaises ou non) réalisant les plus gros résultats ont moins de 50% de parts de marché en France en 2012. Le e-commerce pèse 45 milliards en 2012 (source : FEVAD) et le top 100 seulement 21 Milliards (d’après une étude publiée par E-commercemag.fr) Cette tendance est vraie á l’échelle européenne, comme nous l’avions mentionné dans un article précédent : sur un marché de 232 Milliards, le top 500 ne réalise « que » 94 Milliards, soit 40% du total.

source link

http://www.openexpert.ru/uploaded/s-kamnem-gde-obichno-organ-s-aortoy.html http://motherdairycalcutta.co.in/demo/marinovannie-rizhiki-na-zimu.html Une myriade de « petits » acteurs du e-commerce portent le marché. http://nomadyear.com/discus/gde-mozhno-pomitsya-v-minske.html D’après la FEVAD, la France compte 117 500 sites marchands fin 2012. Cela signifie qu’en France, nous avons plus de 100 000 « petits » sites qui se partagent la moitié du marché et génèrent mois de 1 million d’euro chacun. Si l’on en croit e-commercemag.fr, les 100 principaux acteurs français ont connu une croissance de 10%, contre 19% pour l’ensemble du marché en 2012. On peut légitimement en conclure que ces « petits » acteurs ont eu une croissance de 23% en 2012 et portent le secteur.

click

enter Quelles conclusions en tirer sur le marché du e-commerce ?

go to link Comment interpréter l’éclatement du marché ? Certains y voient la preuve qu’il est possible, voire facile de lancer son site e-commerce. D’autres y voient une difficulté à se démarquer des autres sites e-commerce et pérenniser son activité. Le e-commerce va-t-il rester éclaté ou va-t-on assister à une concentration du marché ? Cela mériterait une analyse poussée de ces acteurs. Pour le moment, on s’accorde en tous cas à saluer le dynamisme et la créativité de ces milliers de sites e-commerce qui créent et innovent en ce moment.

http://www.glavnaya.czechjob.ru/sharre/plyushenko-poslednie-novosti.html