D’où viennent les nouveaux salariés en 2013 ? L’étude de careerXroads menée sur 185 000 postes d’emploi à pourvoir permet d’identifier les sources du recrutement ainsi que les grandes tendances. Les faits les plus marquants sont :

  • Les programmes de recommandation représentent les premières enter site sources du recrutement (25%)
  • follow Les sites emploi représentent un go to site recrutement sur six
  • 50% des candidatures ne correspondent pas à au profil recherché.

http://interhund.pl/disqusion/4-angliyskiy-5-klass-afanaseva-perevod.html Sources de recrutement : Le rôle prépondérant des programmes de recommandation

Statistiquement, il suffit de 10 candidats recommandés pour http://www.kodalyindia.com/sharre/gde-otdohnutv-sentyabrena-more-nedorogo.html pourvoir un poste. CarreerXroads estime qu’un follow candidat recommandé détient 3 à 4 fois plus de chance d’être embauché qu’un autre.
Pour http://www.havaatisi.com/discusion/klipsi-avtomobilnie-katalog.html les recruteurs, établir un bon programme de recommandation est triplement bénéfique. En premier lieu, c’est un moyen efficace de recruter. L’étude montre qu’un nouveau график работы мфц юннатов 10 recrutement sur quatre est effectué grâce à une recommandation : ça fonctionne. Ensuite, il permet de limiter les dépenses. La mise en place et le suivi d’un programme de recommandation coûtent en effet peu d’argent. Enfin, il vous fait gagner du temps car il fournit des enter site candidats pertinents. D’après cette étude, http://www.berusahatanpariba.com/disqus/kontinent-na-trolleynoy-kinoteatr-raspisanie-filmov.html la meilleure source de recrutement, ce sont les salariés eux-mêmes.

go to link Les sites emplois dans l’ère du temps

get link 18% des recrutements sont effectués grâce à un site emploi. Ces derniers évoluent, se « socialisent » en proposant des options de partage, de recommandation etc… Sur l’ensemble des sites emplois, on note que les sites emploi spécialisés tiennent une part importante des recrutements (plus d’un tiers).

Quels sont les autres sources du recrutement ?

Voici la répartition des recrutements effectués par source :

  • Recommandations : 24,5%
  • Site carrière : 23,4%
  • Site emploi : 18,1%
  • Source directe : 6,8%
  • Ecoles / Universités : 5,5%
  • Anciens salariés : 3,1%
  • Agences / cabinets de recrutement : 3,1%
  • Média sociaux : 2,9%
  • Print : 2,3%
  • Salon emploi : 1,2%
  • Autres : 9,5%

Le site carrière est devenu incontournable et est véritablement le point de chute de nombreux candidats. L’étude a été faite auprès de grandes entreprises qui peuvent légitimement avoir un site carrière. Pour les entreprises de taille plus modeste, une section « recrutement » sur le site officiel aura le même impact. En voyant ces chiffres, on peut par ailleurs s’étonner du faible pourcentage de recrutements réalisés grâce aux réseaux sociaux (incluant les réseaux sociaux professionnels et les recrutements via facebook. Seulement 2,9% des recrutements sont attribués aux réseaux sociaux directement. Cependant les réseaux sociaux ont aussi un impact indirect puisqu’ils influencent 7 des autres sources de l’étude. Un problème persistant : une candidature sur deux est « hasardeuse ».

50%. C’est le pourcentage de candidats ne correspondant pas au profil recherché d’après CareerXroads. En moyenne un poste à pourvoir génère 74 candidatures dont 37 qui ne correspondent pas. Ce problème mis en évidence aux Etats-Unis par l’étude est bien présent également dans l’hexagone. Pour le candidat, postuler à un poste auquel il ne correspond pas vraiment peut se comprendre : « qui ne tente rien n’a rien », mais de l’autre côté du CV les recruteurs se plaignent du temps passé (et du budget dépensé) pour ces candidatures hasardeuses. Le ciblage plus précis des supports de diffusion des offres d’emploi est un moyen de gagner en efficacité.

Convertir un stagiaire en salarié : pas si simple.

C’est l’une des conclusions de l’étude : 50% des stagiaires qui reçoivent une offre d’emploi dans leur entreprise la refusent. Alors que 42% des postes ouverts sont pourvus en interne (à différencier des nouveaux recrutements), les stagiaires ont tendance à quitter le navire.
Ce dernier constat sur les stagiaires rappelle l’importance de la fonction RH dans l’entreprise. Le concept de marque employeur devient très important, mais est encore mal connu ou peu développé. La raison principale est souvent le manque de moyen, de temps et de ressource. C’est pourquoi certaines agences ce sont spécialisées en communication RH. Ce phénomène prouve que la fonction RH est devenue stratégique et indissociable au bon développement de l’entreprise.

N’oublions pas que la meilleure des sources du recrutement, ce sont les salariés eux-mêmes.

Etude CareerXroads
Etude réalisée aux Etats-Unis.

Voir les offres d’emploi du e-commerce et du digital sur emploi-e-commerce, le site emploi spécialisé dans les métiers du digital