Une question toute simple m’a été posée récemment : « Pourquoi entend-on dire que le e-commerce n’est pas rentable alors que sa croissance est énorme ? »

Гашиш в Кологриве C’est avec plaisir que je vais tenter de répondre en mettant en avant la pression concurrentielle, la structure du marché, les business model orienté CA et non marge etc…

go site Revenons sur un cliché : « le e-commerce n’est pas rentable ». Ce n’est pas tout à fait vrai. Si l’on regarde de prêt l’étude CCM Benchmark de Mai 2013, on y voit que 76% des leaders sont rentables. Au global 64% des entreprises interrogées sont rentables et la rentabilité moyenne du e-commerce s’améliore peu à peu. Ce chiffre permet de remettre en cause l’affirmation « le e-commerce n’est pas rentable » mais surprend tout de même. Pourquoi le e-commerce, en termes de rentabilité, n’est-il pas l’eldorado annoncé ?

http://telegra.ph/Kupit-kodein-Dobryanka-04-25 Certains opposent la forte croissance du secteur (22% de 2011 à 2012) à la faible rentabilité. Pourquoi ? D’après moi, cette forte croissance n’a été possible que parce que la rentabilité n’était pas l’objectif premier des e-commerçants. Pensez-vous qu’autant de consommateurs seraient passés au e-commerce si les prix avaient été supérieurs á ceux des magasins physiques ? Le e-commerce a séduit le consommateur grâce à de nombreux avantages couteux (pour les entreprises) : prix faibles, livraison gratuite dans certains cas, retour produit possible etc… Autant de services mis à disposition du consommateur qui favorisent la croissance et diminuent les marges. Les e-commerçants cherchent plus à gagner des parts de marché qu’à être rentable.

source Un autre facteur peut être le Business Model interne de la plupart des e-commerçants. Prenons le cas de LDLC (17% de marge) : tout est internalisé. Ils sont convaincus que c’est en prenant en charge l’ensemble de la chaine de valeur du e-commerce que l’on parvient à économiser. Aujourd’hui, les e-commerçants ont tendance à externaliser certaines parties de la chaine de valeur.

http://telegra.ph/Kupit-Ajs-Zaozyorsk-04-08 Le nombre important de sites marchand renforce la pression concurrentielle. Les opportunités de croissance forte, alliées à de faibles barrières à l’entrée (il est plus facile de lancer un site marchand qu’un magasin physique) a attiré un grand nombre d’entreprises. La croissance du nombre de site marchand dépasse celle du CA du e-commerce. D’après la FEVAD nous avons fin 2012 120.000 sites marchands en France, ce qui représente une croissance de 23% de 2011 à 2012 (en comparaison, la croissance du chiffre d’affaire est de 19% pour la même période). Cette situation apporte une concurrence très forte sur le marché, et une guerre des prix qui nuit à la rentabilité. Les « petits » acteurs sont d’ailleurs les moins rentables. D’après CCM Benchmark, plus de la moitié des « petits » sites ne sont pas rentables. La concurrence ne s’exerce pas que sur le prix de vente au consommateur, mais aussi sur les prix d’achat aux fournisseurs.

Купить МЁД Медногорск L’un des nerfs de la guerre dans ce e-commerce hautement concurrentiel, est l’acquisition de client. Là encore, les coûts pour les entreprises ont augmenté du fait de la concurrence. L’enjeu pour les e-commerçant est d’améliorer son taux de conversion afin de faciliter l’achat du consommateur.

http://telegra.ph/Kristaly-v-Strezhevom-05-09 Pour résumer, il y a trop d’acteurs, qui cherchent à prendre des parts de marché plus qu’à faire des bénéfices, pour que le e-commerce ait une forte rentabilité.

Mais cette situation va-t-elle durer ?

http://telegra.ph/Kupit-belyj-poroshok-Spassk-05-11 Je ne le pense pas. La structure du e-commerce telle qu’elle est aujourd’hui n’est pas faite pour durer. Je ne suis pas devin mais on devrait assister à une concentration du marché. Cela a déjà commencé avec divers rachats et fusions (Mutares rachète Pixmania, ebay rachète Baintree, justfab et shoedazzle fusionnent etc…) La croissance du e-commerce est probablement amenée à diminuer au profit de sa rentabilité.

http://telegra.ph/Kak-iz-bronholitina-otbit-ehfedrin-04-08 Купить Кокс Вязники Ce qui est sûr c’est que le recrutement dans le E-Commerce est fort : profils Webmarketing, Webdesign, Développement Web, Stratégie & Management, Gestion de Projet sont recrutés pour leur expertise web. Pour recruter des experts web, publiez vos annonces d’emploi sur emploi-e-commerce.