Zappos, e-commerçant américain employant 1500 personnes, change son organisation pour l’ « http://lainocosmetics.ru/community/protsess-usvoeniya-individom-obraztsov-povedeniya-sotsialnih.html процесс усвоения индивидом образцов поведения социальных holacratie » : pas de manager, pas de hiérarchie, pas de poste défini. Revenons un peu plus en détail sur ce mode d’organisation émergent.

мы любим друг друга цитаты Qu’est-ce que l’Holacratie ?

Avec l’holacratie, une entreprise s’organise autour du travail à accomplir, et non pas autour des travailleurs. En conséquence, les employés n’ont plus d’intitulé de poste. Pour chaque travail à accomplir, un « cercle » d’employés se forme. Au sein de ce cercle, les participants ont des « rôles » correspondant à des attentes de résultat. Ainsi, plutôt que d’évoluer en permanence au sein d’une seule équipe, les employés participent simultanément à différents cercles au sein desquels ils peuvent avoir des rôles très variés.

De plus, il n’y a plus de dirigeant au sens où on l’entend traditionnellement en entreprise. Les décisions concernant le contenu des « rôles » à distribuer, et concernant la coordination du travail entre différents cercles, sont prises par un groupe d’employés issus des cercles.
Le concept a été mis en place pour la première fois par Brian Robertson dans son entreprise de software en 2001 : ce dernier était plus intéressé par la façon dont les employés travaillaient ensemble que par son propre travail, et a souhaité tenté l’expérience. D’autres entreprises de petite taille, comme la dernière entreprise du fondateur de Twitter, ont adopté ce mode de fonctionnement, mais c’est bien la première fois qu’une entreprise de 1500 salariés tente ce pari pour le moins osé.

http://ingemsel.com/delo/metodi-eksperimenta-ih-vidi.html методы эксперимента их виды Concrètement, que va faire Zappos ?

Est-il possible d’abandonner complètement la structure « traditionnelle »? Comment recruter quand il n’y a pas de « poste » défini à pourvoir ? Nous sommes allés regarder de plus prêt. Pour commencer, Zappos n’applique pour le moment ce mode d’organisation qu’à 10% de ses employés. Le reste de l’entreprise continue pour le moment à fonctionner « normalement ».

De plus, une structure reste également en place pour évaluer la performance des employés fonctionnant en holacratie. En étudiant la section « recrutement » de Zappos, nous avons pu constater que leurs fiches de postes sont parfaitement structurées selon le schéma classique : La société / Le Poste / Profil recherché (on leur reconnait toutefois un petit côté fantasque).

кино крутящий момент L’holacratie n’est pas l’absence de structure, au contraire.

Parfois assimilée à une absence totale de structure, l’holacratie est en fait conçue pour mieux structurer l’entreprise. Evan Williams, l’un des fondateur de twitter, l’oppose au cliché du fonctionnement de la start up dans lequel « tout le monde est libre, tout le monde fait un peu tout, il n’y a pas de vrai lien hiérarchique etc… » Au contraire, avec l’holacratie, on peut définir de façon précise les responsabilités des uns et des autres, ainsi que les décisionnaires pour tel ou tel sujet. L’entreprise s’épargne ainsi des situations des stress liées à la confusion.

получить землю каждому L’holacratie : Est-ce réalisable ?

Certains sont pessimistes quant au succès d’une telle organisation. Pour beaucoup, la création d’un lien d’autorité entre individus est inéluctable, et ne varie pas d’un projet à un autre. Dans la pratique, ce mode de fonctionnement est souvent appliqué pour des « projets annexes» en France, mais jamais à une grande entreprise. On comprend aisément que peu d’entreprises souhaitent se passer de hiérarchie, d’équipes fixes, d’employés spécialistes de leurs métiers etc…

Quels seraient les avantages de l’holacratie ?

D’après les premières tentatives d’organisation holacratique, les employés se concentreraient uniquement sur le travail à accomplir et non pas sur autre chose (comme justifier son poste par exemple). L’holacratie est supposée rendre les employés plus impliqués dans leur travail. Travailler dans plusieurs cercles en y exerçant des rôles différents leur permet de libérer leur potentiel dans différents domaines. Cela peut également créer une plus grande cohésion d’entreprise : en multipliant les cercles, les employés sont amenés à connaitre un plus grand nombre de leurs collègues.

En conclusion, si Zappos s’est assuré un bon coup de com’ grâce à cette annonce, nous attendons de voir fin 2014 quels seront les résultats. La mise en place d’une telle organisation nécéssite un changement en profondeur des mentalités et des habitudes de travail. De plus, il est fort probable que des obstacles imprévus, liés á la taille importante de l’entreprise, viennent gêner la transition. Nous souhaitons bien du courage aux RH qui seront chargés de mettre en place ce changement. A quand l’holacratie chez un e-commerçant français ?

En savoir plus:
http://holacracy.org/blog/evan-williams-on-building-a-mindful-company
http://www.businessinsider.com/zappos-adoption-of-holacracy-2013-12