http://leactivnice.org/disqus/vina-i-ee-ugolovno-pravovoe-znachenie.html вина и ее уголовно правовое значение Vous regardez tranquillement une émission (télé réalité, feuilleton…), et là, un produit vous intéresse. Avec votre télécommande, vous n’avez qu’à placer ce produit dans votre panier et valider votre achat avec un mot de passe : c’est le t-commerce.

here L’objectif des fabricants et des marques est de vous simplifier la vie et faciliter vos achats en cliquant sur un bouton sur votre télécommande. Ce qui est recherché par ces derniers est que vous n’ayez pas l’impression de « faire un achat » puisque ce n’est pas encore dans nos habitudes quotidiennes de passer par ce canal de distribution.

судебная реформа в россии история и современность Le T-commerce, un relais de croissance pour le e-commerce

go here http://www.dssinternetmarketing.com/content/magazin-obuvi-ryazan-katalog.html Quels sont les pré requis au t-commerce ?

go to link D’un point de vue technique tout d’abord il faut que le marché soit assez « mûr » en termes d’infrastructures techniques. Cela veut dire que le réseau de câbles présent doit être suffisamment important pour supporter une bande passante conséquente liée aux actes d’achats effectués via les téléviseurs. Par ailleurs, les connexions Internet des foyers cibles doivent êtres importantes en nombre mais aussi bonnes en réception / émission de données pour :

1/ Recevoir de nombreuses chaînes de télévision
2/ Pouvoir naviguer sur Internet via son téléviseur
3/ Effectuer un achat « sécurisé » avec sa télécommande

Enfin, pour bénéficier tu t-commerce les foyers doivent être équipés, (au choix) d’une TV connectée, d’une box connectée, ou encore d’un décodeur particulier.

go site D’un point de vue économique, il y a également des prérequis. Une marque qui souhaite se lancer sur le t-commerce a le choix entre plusieurs solutions : passer un partenariat avec un fabricant de télévisions connectées, passer un partenariat avec des fournisseurs de bouquets TV, ou enfin créer ses propres téléviseurs et tenter de les distribuer par ses propres moyens (bon courage). L’intérêt pour la marque est de pouvoir placer ses produits à travers une émission et laisser la possibilité aux téléspectateurs de pouvoir acheter ses produits quand ils le souhaitent. L’intérêt pour un e-commerçant et de se diversifier avec un nouveau canal de vente online.

http://test-oblaka.ru/uploaded/tablitsa-osnovnie-sobitiya-v-oblasti-mezhdunarodnih-otnosheniy.html Un exemple de t-commerce : H&M et le superbowl
Pour illustrer cette analyse, H&M, grande marque de prêt à porter et de sous-vêtements, va utiliser la télévision connectée pour mettre en avant et vendre ses produits. Effectivement, lors de la finale du championnat de football américain, le fameux Super Bowl (vu par plus de 100 millions de téléspectateurs), il y aura un spot publicitaire (4 millions de dollars pour 30 secondes) grâce auxquel les téléspectateurs pourront directement acheter des sous-vêtements promu par… David Beckham.

восстановление системы зависло Le marché français est (presque) prêt pour le t-commerce.

Les Français peuvent maintenant acheter du contenu vidéo en ligne (VOD), alors pourquoi pas des meubles, des vêtements et autres accessoires ?
Le marché français est tout à fait éligible pour que la télévision connectée s’y développe, à la fois d’un point de vue technique et infrastructure, mais aussi d’un point de vue client. En effet, d’après une étude de ZénithOptimedia , la France était en 2012 le 2ème pays le plus connecté du monde en termes d’équipements (accès haut débit, smartphones, tablettes, TV connectées…), loin devant les Etats-unis, le Royaume Uni ou l’Allemagne. En 2012, le taux d’équipement des télévisions connectées était de 33% !* Ce chiffre pourrait rapidement atteindre les 50%, au rythme auquel se vendent les TV connectées.
.
армия днр набор по контракту донецк Les freins au t-commerce

Les technologies utilisées sont encore trop évolutives sur le territoire français. Il est aujourd’hui difficile pour les fabricants de standardiser techniquement et fonctionnellement les télévisions connectées.
Le téléspectateur est passif : la télévision reste le moyen favori de… ne rien faire pour la plupart des français. Les esprits des foyers cibles sont-ils prêts à supporter une telle révolution au sein même de leurs habitudes quotidiennes ? Avec le e-commerce, nous avons vu que les consommateurs pouvaient rapidement changer leurs habitudes, mais en sera-t-il de même avec le t-commerce ?
La télécommande n’est pas adaptée : avec les télécommandes actuelles, impossible de faire du t-commerce de masse. La télécommande n’est tout simplement pas adaptée, car elle ne permet pas de saisir des caractères, de pointer une partie de l’écran etc… Mais ne nous faisons pas de soucis, les nouvelles générations arrivent : TV à commandes vocales, télécommandes équipées d’un écran tactile etc…

source url Les avantages du t-commerce pour les vendeurs : 

Les téléspectateurs sont plus perméables aux messages télévisuels qu’à la publicité sur internet. C’est un media de masse qui souffre d’une chose par rapport à internet : la traçabilité. Avec le t-commerce, on peut mesurer directement la performance des campagnes.
Enfin, le consommateur n’a pas l’impression de dépenser de l’argent, il paie simplement avec un mot de passe, magnifique non ?

Le marché français semble aussi prêt qu’un autre à se lancer dans le t-commerce. Reste à voir quand tout ceci arrivera finalement sur nos écrans et quelles seront les réactions des consommateurs. Et vous, cher lecteur, êtes-vous déjà un adepte de la télévision connectée ? Partagez avec nous votre ressenti, peu importe lequel, sur l’émergence de ce canal de distribution.

Pour plus d’information :

http://www.offremedia.com/topic_id=105740/article_id=148528/newsletter_id=159980/
http://www.npaconseil.com/media/120615-cp-tv-connectee-csa-npa.pdf
http://www.lefigaro.fr/medias/2012/05/22/20004-20120522ARTFIG00662-trois-millions-de-foyers-equipes-de-tele-connectee.php
http://www.netalya.com/fr/Article2.asp?CLE=80
http://www.blogduwebmarketeur.fr/le-t-commerce-cest-quoi/

* d’après un étude CCM Benchmark,( http://www.observatoiredessmarttv.com/actualites/les-chiffres-cles-de-la-tv-connectee-en-france-en-une-infographie/ ) 40% des internautes ont des TV connectées. Or les internautes représentent 83% des français.