Bilan et perspectives de recrutement 2013 – 2014 pour le E-commerce : Emploi Web et tendances de recrutement dans le digital

La FEVAD a publié les chiffres tant attendus de l’année 2013. Ces études ont effectuées par le cabinet KPMG et OXATIS. Concernant l’emploi, ce sont les PME/TPE qui sont à l’honneur !

Bilan marché du E-commerce 2013 : les ventes e-commerce ont doublé de 2009 à 2013.

Si on dresse un état des lieux au 31 décembre 2013, on constate que 138 000 sites marchands sont présents avec une croissance de13,5%, de plus en plus tirés par le haut par les PME/TPE. Cette année fut aussi celle des records de transactions en ligne : 600 millions au total (+17,5%) pour un chiffre d’affaires de 51,1 milliards d’euros. La période de Noël fatidique pour les e-commerçants fut bonne et représente cette année un tiers du chiffre d’affaires généré. Il faut tout de même noter que malgré cette croissance à 2 chiffres, le panier moyen continue de baisser après une première baisse enregistrée en 2012 (84,5€ en 2013 contre 87,5€ en 2012). Qui dit croissance, dit recrutement dans le digital !

20.000 nouveaux emplois du Web en 2013

Le e-commerce est désormais un élément clé de l’emploi en France. Effectivement, 20 000 nouveaux emplois ont été créés en 2013. De plus, les intentions de recrutement oscillent autour de 40 000 nouveaux emplois en 2014 ! Cela représenterait un tiers des emplois créés en France ! Il devient important, notamment dans une situation du marché du travail très difficile, de soutenir à tout prix les efforts fournis par les e-commerçants dans la création de ces emplois. Le gouvernement, les grandes instances publiques et associatives doivent continuer à en prendre conscience pour faire du e-commerce français un champion européen et pourquoi pas mondial.

Recrutement E-Commerce
Le recrutement dans le e-commerce peut être facilité par les services du site emploi spécialisé dans les métiers du digital : emploi-e-commerce

Le phénomène Web to Store plus que confirmé :

On parle régulièrement de la « digitalisation » du marché et des métiers du Web. Mais ce n’est qu’une transition, une étape à franchir tant pour les e-commerçants dans un sens, que pour les commerces traditionnels dans un autre. La preuve : les e-commerçants ayant des boutiques physiques ont enregistrés une fréquentation de +61% dans leurs magasins. 51% de ces derniers ont eu une progression de leurs ventes en magasin. Le Web to Store continue sa progression.

Le m-commerce, encore plus vecteur de croissance pour les e-commerçants :

L’année 2014 sera l’année du m-commerce ! Et pour cause, 75% des e-commerçants ont déjà été séduits et ont donc adoptés ce canal mobile. 82% de ces derniers ont déjà enregistré un chiffre d’affaires en 2013 et pour 7% d’entre eux, le m-commerce représente 10% de leur chiffre d’affaires global.
Un concept marketing assez récent (2011) et lié au mobile est à surveiller et suivre de très près : le SoLoMo (Social Local Mobile). L’idée générale étant d’avoir des offres / publicités interactives et géo localisées directement sur son mobile.

Le e-commerce se porte donc bien encore en 2013, et tous les indicateurs sont au vert pour une très belle année 2014. Chers e-commerçants, n’hésitez pas à partager avec nous votre ressenti sur cette nouvelle année !

Voir les offres d’emploi du e-commerce

E-Commerçants, recrutez des experts du Web sur Emploi-e-commerce

Pour en savoir plus sur le m-commerce