Les pêchés capitaux du recrutement web Il y a fort fort longtemps, click trouver de bons candidats se résumait à http://www.frabina.com/uploaded/svidetelstvo-o-gosudarstvennoy-registratsii-ooo-blank.html свидетельство о государственной регистрации ооо бланк poster une offre d’emploi dans un journal et… attendre. Mais cette époque est révolue. http://www.schomberg-immob.de/sharre/perevesti-slovo-world.html Les métiers ont changé, слова имеющие одно лексическое значение les chercheurs d’emploi ont changé (la fameuse génération Y), правило социального работника les outils de recrutement également, et par répercussion, le расписание погода киров métier de recruteur change. Êtes-vous prêts à vous adapter ?

L’adaptation est le follow site challenge actuel des recruteurs. Ici, en nous appuyant partiellement sur une étude de Jobvite, nous dressons un résumé de quelques « péchés capitaux » encore fréquents dans le свойство числовых равенств 4 класс аргинская recrutement, et accessoirement, quelques что делать battle выдает ошибку conseils RH pour s’adapter.

1 http://www.cannabisclinic.doctor/disqusion/skolko-visizhivaet-indoutka-video.html Pêché du recrutement : Pas de tracking des sources de recrutement

Si l’on ne sait pas source url d’où viennent les bonnes candidatures, et que l’on ne mesure pas systématiquement ses résultats, il est difficile de savoir ce qui fonctionne et ce qu’il faut éviter. Lors de votre recrutement, faites en sorte de pouvoir http://myravillas.com/disqus/48.html tracer la source originelle des candidats et des bonnes candidatures. Considérez que vos candidats cibles sont comme des clients potentiels, et appliquez les mêmes méthodes que votre département webmarketing.

Cela implique tout d’abord d’avoir une bonne visibilité sur ses sources de recrutement, puis de tenir un reporting constant. Ce reporting vous permet de constater dans le temps les évolutions, d’identifier l’impact de vos choix de recrutement, d’optimiser l’allocation de votre budget, et comme on le verra plus tard dans cet article, de convaincre votre direction le cas échéant : ne négligez pas cet aspect qui peut sembler rébarbatif.

2 Pêché du recrutement : L’absence de communication sur la marque employeur

« Pourquoi aurait-on besoin de faire des efforts de communication ? Notre marque employeur est déjà solide » Vraiment ? Comment le savez-vous ? La façon dont un candidat perçoit une entreprise et les premiers contacts qu’il a avec elle sont essentiels pour recruter de vrais talents. Voici quelques moyens de renforcer sa marque employeur :
– Une vraie section « recrutement » sur votre site : parlez de vous, vos valeurs, votre équipe, montrez votre culture d’entreprise.
– Rendez-vous visible en tant que recruteur sur les réseaux sociaux, par exemple en créant une page entreprise sur facebook qui met en avant la société en tant qu’employeur (et non pas seulement vendeur)
– Utilisez les sites spécialisés de recrutement en ligne pour être visible auprès de votre cible sous le meilleur jour possible. Par exemple, utilisez Emploi-e-commerce, site emploi spécialisé dans les métiers du digital.

Donnez à vos salariés les moyens de s’exprimer à propos de l’entreprise et des nouveaux postes à pourvoir, en parallèle avec une bonne politique de cooptation. Les meilleurs ambassadeurs de votre entreprises sont vos salariés : rendez visibles leurs messages.

3 Pêché du recrutement : La perte de contact avec les candidats 

Attention, les candidats d’aujourd’hui, surtout les bons, doivent être choyés, un peu comme un client potentiel. Certains recruteurs oublient les candidats sitôt après les avoir vus : mauvaise approche. N’hésitez pas à mettre en place un CRM (Candidate Relationship Management) afin de pouvoir garder le contact dans la durée avec le candidat, même si il n’a pas été recruté sur une offre et continuer à susciter l’intérêt du candidat par la suite.
La mise en place d’une communication multi-canal (de l’e-mail aux réseaux sociaux) peut également vous aider à rester présent dans l’esprit du candidat, et à travailler votre image auprès de lui.

Découvrez l’infographie qui confirme l’importance de prendre soin de ses candidats motivés pour les futurs recrutements d’une entreprise digitale

4 Pêché du recrutement : L’absence de budget 

Quel recruteur ne s’en est jamais plaint ? Pour obtenir les moyens d’améliorer le recrutement de votre entreprise, la meilleure solution reste de prouver par des faits que le retour sur investissement sera au rendez-vous. Si vous tenez un reporting précis de votre activité et de vos efforts, vous vous donnez moyens de savoir dans quels canaux de recrutement investir. Vous pouvez ainsi montrer que certaines nouveautés sont plus efficaces que d’anciennes méthodes, et qu’il est pertinent d’y allouer des ressources.
Dans ce reporting, pensez à inclure des données comme le temps moyen par recrutement. Si la mise en place d’un CRM efficace vous fait gagner 3 semaines par recrutement, c’est un excellent argument que les dirigeants ne peuvent nier. De façon générale, une argumentation basée sur des faits en vue d’une amélioration du ROI fera mouche plus facilement.

Le recrutement s’inspire aujourd’hui des techniques du webmarketing, n’hésitez pas à solliciter vos équipes webmarketing pour améliorer la performance de votre activité de recrutement.

Voir les offres d’emploi du e-commerce