De plus en plus connectés, les individus sont demandeurs d’une présence multi supports de la part des marques. S’il y a 10 ans, le consommateur devait choisir entre l’achat en point de vente et l’achat en ligne, cette dichotomie devient de moins en moins pertinente. L’individu mobilise la complémentarité des points de contact et des expériences qui en découlent et les entreprises doivent proposer un marketing omnicanal.

Les entreprises s’adaptent et se voient obligées de modifier leur présence et donc leur source url stratégie Webmarketing en fonction des canaux. Cependant, il serait dommage de percevoir cette évolution comme une simple contrainte. En effet, c’est une véritable manne d’information qui est offerte aux entreprises, à condition de bien l’exploiter.
En quoi consiste le go marketing omnicanal ? Pour l’illustrer, voyons comment Nespresso, l’une des plus importantes success-stories de ces dernières années a développé sa stratégie omnicanale.

фон на задний план Marketing Omnicanal, le résultat d’un comportement d’achat plus expert du consommateur

Nous évoquions, en avril 2013, le web to store comme une tendance marketing « qui rend l’expérience consommateur plus digitale ». Selon l’infographie Great Expectations de Baynote, source url le client est désormais plus expérimenté dans son comportement d’achat. Il faut faciliter la décision d’achat des consommateurs et améliorer l’expérience shopping.

Marketing omnicanal
Les clients ou prospects peuvent utiliser l’ensemble des outils à leur disposition pour acheter : web, mobile, magasins physiques, réseaux sociaux … aux entreprises de proposer des solutions de marketing omnicanal complémentaires

En 2014, il semble bien que les marques qui choisiront une stratégie de synergie entre le web et les magasins n’échapperont pas au marketing omnicanal ou multicanal convergent et aux actions marketing adaptées pour répondre à cette tendance.

go Marketing omnicanal : être présent là où se trouve le consommateur 

Il ne s’agit plus de considérer les différents canaux de façon indépendante mais de  инструкция к холодильнику бош fournir au client une seule et même expérience en continu et en toute fluidité dans son processus d’acte d’achat.
En effet, alors qu’il est en magasin, rien n’empêche le consommateur de consulter le web et d’acheter en ligne avec sa tablette ou son smartphone parce qu’il a trouvé un meilleur prix, la couleur souhaitée, ou le produit annoncé en rupture de stock par le vendeur.

Le consommateur utilisant tous les canaux possibles (site e-commerce, appareils mobiles, avis de consommateurs, comparateurs, medias sociaux, bornes tactiles en magasins etc…), et peu importe l’ordre dans lequel il les consulte, il faut pouvoir go here  lui donner la bonne information quand il en a besoinpour éviter qu’il ne s’adresse à un concurrent pour concrétiser son achat.
La marque devra multiplier les interactions avec le client en utilisant par exemple les appli mobiles in-store, les promotions via smartphones et tablettes, le retargeting qui permet de garder le contact avec l’internaute et de lui adresser un message adapté pour l’inciter à revenir sur son site web etc…

En conséquence, tout  http://outdoorkitlist.net/disqus/27.html радиоактивная карта челябинской области l’enjeu réside dans la rétention et la fidélisation des clients. Pour cela, il faut les comprendre, les connaître – ce qui signifie une gestion optimale des données clients – et leur offrir un service quel que soit le canal.

где стоит клапан egr Le cas Nespresso

La technologie, oui, mais seulement si elle sert la satisfaction client. Par exemple, la marque a mis en place un système de vente en libre service sur le modèle de ce qui se fait déjà dans les grandes surfaces. Système rendu possible grâce à une technologie de reconnaissances de ces différents produits. Ce canal de vente offre un  расписание электричка с метро выхино choix supplémentaire au client contribuant ainsi à sa satisfaction.

omnicanal le cas nespresso
L’application mobile de la marque est déjà utilisée par 20% des membres du Club Nespresso et contribue à hauteur de 6 % du chiffre d’affaires de la marque. C’est donc un réel succès pour ce canal complémentaire qui permet aux clients de gagner du temps et ainsi de s’inscrire dans une démarche de consommation ubiquitaire.

http://drugie-goroda.com/discusion/kalina-16-zamena-remnya-remnya-generatora.html Une personnalisation de qualité pour un service client pointu 

L’un des domaines où la marque Suisse excelle, c’est la personnalisation de la relation client. En plus de ces nombreux collaborateurs en contact direct avec la clientèle, Nespresso utilise intelligemment les données récoltées selon les différents canaux d’achats afin de poursuivre cette personnalisation à l’extrême.  образцы сертификатов для детей Plus vous connaitrez vos clients, mieux vous les servirez, ce n’est pas un secret.

Sur tous les fronts, la marque de café, n’en oublie pas toute la pertinence de sa stratégie et ne tombe pas dans une surcharge de point de contacts inutiles. L’objectif étant de  faire vivre aux consommateurs une expérience unique, innovante et sans obstacle tout au long du chemin vers l’achat. C’est dans cette optique que l’entreprise marque des points : elle rend les choses simples à l’image de sa capsule et agréables, quel que soit le canal utilisé.

Ainsi, en 2014, les marques devront compter avec l’omnicanal ; le client, plus expert, plus souple et flexible ne s’impose plus la problématique du choix du canal pour acheter. Les marques et distributeurs du e-commerce peuvent trouver dans l’omnicanal un levier pour fidéliser le client et augmenter leur marge. D’autant plus que la technologie permet d’optimiser l’expérience et la relation client, citons par exemple la réalité augmentée ou les objets connectés.

Pour en savoir plus :
Infographie complète Great Expectations de Baynote

Voir toutes offres d’emploi webmarketing