Sur le marché de l’emploi web, il n’est pas toujours simple de concilier recruteurs et candidats qui formulent souvent des besoins différents. Recherche de rentabilité et d’efficience d’un côté et rémunération correcte, de l’autre…

Que veulent concrètement les deux parties ? Quelles sont les moyens dont disposent les candidats? Comment s’y prennent-ils ? Et qu’en est-il pour les recruteurs ? Grâce à deux études publiées par RegionsJob et CareerBuilder, voici quelques réponses.

Le secteur d’activité : le critère n°1 des candidats qui cherchent un emploi web

Chercher un emploi n’est pas chose facile. Choisir la bonne entreprise pour son cœur d’activité, pour sa proximité, pour les missions confiées, sa réputation…

Bref, énormément de facteurs sont pris en compte par le candidat.
Selon l’enquête menée par RegionsJob sur l’emploi en France, 75% des candidats choisissent leurs entreprises selon son cœur d’activité, 54% pour les valeurs qu’elle dégage et 53% en fonction de la distance par rapport à leur domicile.

Rechercher un emploi, ça prend du temps !

Le candidat passe par 4 phases avant de trouver un poste web qui lui convient :

Methodes de candidatures-Le candidat s’auto-évalue et se lance dans une analyse du marché via les moteurs de recherche, les sites portails de l’emploi… Durant cette phase d’orientation, le candidat va adapter son CV ainsi que sa lettre de motivation en accord avec les offres d’emploi web qui lui correspondent.

-Le candidat entre dans la phase de considération où il sera amené à interagir avec son entourage, ses réseaux familiaux, amicaux et/ou professionnels pour vérifier ce qui se dit sur l’entreprise qui recrute.

Le candidat postule aux offres d’emploi. Il approfondit ses recherches sur l’organisation qui recrute et se forme une opinion sur celle-ci.

-Le candidat obtient un entretien d’embauche, discute du contenu du poste, négocie… Cette étape permet au candidat de mettre en avant ses qualités et de voir comment les recruteurs défendent leur marque employeur.

L’étude de RegionsJob montre que 25% des candidats en recherche active passent 4 heures par jour à chercher un emploi web contre 30% qui n’y passent qu’une heure. En termes de fréquence d’envoi de candidature, 51% des candidats répondent à 3 offres par semaine. Mais comment les candidats s’y prennent pour trouver l’offre d’emploi web qui leur fait rêver ?

Moteurs de recherche, Jobboards : Autant d’outils pour trouver un emploi web

D’après une étude menée par CareerBuilder, 85% de candidats cherchent des offres d’emploi en utilisant les moteurs de recherche (Google pour la plupart du temps) contre 69% qui se connectent directement sur des jobboards. 83% préfèrent se connecter sur des sites carrières corporate et 75% profitent de leur réseautage traditionnel.
Il faut savoir que beaucoup de candidats ne postuleront pas si les recruteurs sont absents de ces principaux canaux.

Sources de recrutement

L’enquête de RegionsJob indique que 95% des candidats postulent à l’aide des Jobboards, des sites portails d’emploi (Cadremploi, Monster, Recruteo, emploi-e-commerce…), présentant une liste d’offres d’emploi mis à jour en temps réel. 72% utilisent le site Pôle emploi, 69% se contentent d’envoyer des  candidatures spontanées aux entreprises de leurs choix et 19% utilisent les forums et les blogs.

Les medias sociaux : Autre moyen de s’informer sur l’entreprise qui recrute

Recrutement via réseaux sociauxLorsqu’une offre d’emploi Web paraît intéressante, avant même d’envoyer leurs candidatures, les candidats s’informent au préalable sur l’entreprise qui recrute. Pour ce faire, ils utilisent les médias sociaux pour les étudier de plus près. L’étude de CareerBuilder indique que 62% vérifient sur Facebook, Twitter, Google +, Linkedin…, si ce que les recruteurs leurs vendent est authentique en matière de marque employeur. En effet, la marque employeur est un critère important à remplir pour 91% des candidats.

Concernant la recherche d’offres d’emploi web, les réseaux sociaux sont encore peu utilisés par les candidats. D’après l’étude mené par RegionsJob, 34% est le pourcentage de candidats qui optent pour ce canal pour trouver un emploi web.

S’il n’est pas simple pour les candidats de trouver un emploi web correspondant à leurs attentes (proximité, salaires etc.), cela n’est pas plus aisé pour les entreprises. Elles aussi définissent leurs critères de choix de recrutement et utilisent différents canaux avant de se lancer dans le processus de recrutement :

 L’expérience prime dans le choix de recrutement des entreprises

Comme les candidats, les recruteurs ont eux aussi leurs critères de sélection pour choisir l’heureux élu. Ils sont aujourd’hui plus sensibles à l’expérience du candidat (66%) qu’au nombre de ses diplômes ou certifications (7%). La personnalité et le savoir être du candidat jouent également beaucoup durant l’entretien (23%).

Les recruteurs mettent plus de 2 mois pour recruter !

Le processus de recrutement prend beaucoup de temps à l’entreprise. Les recruteurs étudient avec minutie les besoins en interne avant de définir le poste à pourvoir. Après avoir bien établie l’offre d’emploi, et diffuser l’annonce sur les réseaux sociaux, les jobboards… l’entreprise passe enfin à la phase de recrutement qui comprend plusieurs étapes :

Durée d'un recrutement
Durée d’un recrutement du point de vue des recruteurs

Lecture des CV (69% des recruteurs consacrent moins d’une minute par CV)

-Contact des candidats potentiellement intéressants

Entretiens d’embauche (26% des recruteurs reçoivent 5 candidats en moyenne pour un poste)

-Après la candidature (69% des recruteurs prennent le temps de contacter les candidats non retenus).

Entre l’ouverture du poste et l’embauche du candidat, l’infographie du blog du modérateur montre que 2 mois sont nécessaires dans 32% des cas pour embaucher le bon candidat contre 3 mois pour 25%.

Les outils utilisés par les recruteurs pour trouver la perle rare :

La plupart des entreprises (82%) en phase de recrutement utilisent des jobboards pour diffuser leurs offres d’emploi. 58% ont recours aux services de Pôle Emploi contre 68% qui reçoivent des candidatures spontanées.
Au niveau des médias sociaux, l’étude de RegionsJob indique que 56% des employeurs utilisent les réseaux sociaux comme un canal de recrutement, et qu’un recruteur sur 3 affirme avoir déjà recruté via ce canal.

Cela dit, ce n’est pas la seule fonctionnalité des réseaux sociaux. Aujourd’hui, avant de faire passer les entretiens, les recruteurs font des recherches approfondies lorsqu’un CV attire leur attention. Le but est de voir comment s’exprime ou se comporte le candidat dans un cadre autre que professionnel.

Il est vrai que l’identité numérique des candidats en recherche d’emploi est très importante. 48% des recruteurs « googlisent » les candidats avant de pouvoir leur donner l’opportunité de se vendre lors d’un entretien d’embauche.

Pour faciliter leur rencontre, les recruteurs et les candidats doivent comprendre leurs utilisations réciproques des différents canaux de recrutement. Cependant, l’évolution du digital nous laisse penser que ces comportements et canaux sont susceptibles de changer très rapidement. Recruteurs et candidats pourront-ils prévoir ces changements d’ici 2016 ?

Voir les offres d’emploi web du e-commerce