Véritable rassemblement, les salons professionnels sont un lieu d’échange, mais aussi un moyen pour les candidats d’obtenir un nouveau poste en rencontrant facilement des recruteurs et donc en outrepassant les contraintes du schéma de candidature classique.

Comment se détendre avant et pendant un entretien de recrutement avec un recruteur ? Quel comportement adopter pour laisser une bonne impression au recruteur ? Quelles suites donner à un entretien de recrutement avec un recruteur sur un salon?

Voici quelques conseils pour aider les candidats à se différencier face à un recruteur en entretien de recrutement spontané sur salon, et se préparer notamment à leur visite sur l’Espace Carrière de Emploi-e-commerce au salon E-Commerce Paris.

Comment se détendre quelques minutes avant de rencontrer un recruteur ?

Un candidat souriant et détendu a toutes les chances de rassurer et de convaincre un recruteur. Pour se relaxer à la dernière minute il est possible de :

– Gérer sa respiration. A la différence du coeur et de la tension, il est possible de la contrôler. Fermer les yeux, se concentrer sur sa respiration, inspirer 5 secondes, bloquer, expirer. Recommencer jusqu’à ce que le souffle s’apaise, les idées et le discours seront plus clairs.

– Effectuer les techniques d’imagerie mentale (représentation cérébrale, ici imaginée d’une  situation). En interne, le candidat pourra se projeter positivement pendant l’entretien en le réussissant. Ou en externe, le candidat pourra aussi imaginer être témoin d’un entretien fructueux. Ces prévisualisations permettent au candidat de se préparer mentalement au futur entretien et de stimuler sa confiance en soi.

– Trouver un mantra personnel. Un mot court comme « détente » ou « calme », ou une phrase courte sur le même thème, que le candidat pourra se répéter mentalement afin de « faire passer le message »  son corps qu’il peut se détendre. Cela facilitera ses capacités de concentration.

Première impression d’un recruteur en entretien de recrutement : déclencheur de décision

Le candidat en quête d’un emploi dans le digital doit savoir mettre en avant son bagage personnel et professionnel mais il doit être particulièrement vigilant sur la première impression qu’il peut donner au recruteur rencontré :

– La tenue vestimentaire du candidat : Pas besoin de costume pour postuler à une offre dans le Web et rencontrer une entreprise du Digital, en revanche le candidat doit veiller à avoir une tenue propre et pro. Dans le doute, mieux vaut être trop apprêté que pas assez.

– La posture du candidat. Se tenir droit, la visage découvert, les mains peuvent suivre le discours du candidat. Tout signe de nonchalance, peut être interprété par le recruteur comme un manque de politesse, une faiblesse personnelle du candidat. Tout signe de fermeture comme le fait de garder les bras croisés est à proscrire. L’excès d’assurance, avec un candidat empiétant sur l’espace du recruteur sera mal perçu. En revanche, le candidat a tout intérêt à sourire, c’est communicatif !

– Le 4X20. La règle commerciale des 4×20 fonctionne aussi en entretien de recrutement. Elle permet de développer une atmosphère favorable à l’échange. Un entretien débute toujours de la même façon : une poignée de main accompagné d’une salutation, d’un sourire. Afin de casser la glace avant l’entretien avec le recruteur, le candidat peut utiliser des small talks.

Lors d'un entretien d'embauche sur un salon professionnel, le candidat a tout intérêt à se montrer ouvert et souriant pour se faire repérer du recruteur
Lors d’un entretien d’embauche sur un salon professionnel, le candidat a tout intérêt à se montrer ouvert et souriant pour se faire repérer du recruteur

Spécialement lors d’un court entretien de recrutement avec un recruteur, le candidat doit être concis et organisé

Un entretien de recrutement entre un candidat et un recruteur se compose de 5 grandes étapes :

1) Le candidat donne son CV au recruteur et le laisse l’étudier. (1min)

2) Le recruteur pose des questions. Bien l’écouter, prendre le temps d’y répondre et développer un échange en rebondissant sur ce qu’il dit. (4min)

3) Le candidat pose des questions au recruteur sur le poste, l’entreprise, ses objectifs et challenges. Ne pas hésiter à demander comment se déroule la suite, surtout en entretien salon. (1/2min)

4) Remercier le recruteur pour l’entretien d’embauche, lui serrer la main en le regardant, lui rappeler sa motivation pour le poste en résumant rapidement les principaux challenges et missions. (1min)

5) Le candidat confirme son intérêt pour le poste par un mail.

Il est important de se préparer à tenir un discours clair et s’être entrainer à se présenter rapidement pour rebondir ensuite spontanément.

Un entretien de recrutement sur un salon reste un dilemme pour le candidat. En effet, même s’il permet un premier contact avec le recruteur et casse ainsi le côté souvent trop formel de l’envoi simple de candidature, il reste très court et il est parfois difficile pour un candidat de se démarquer des autres.

Avec tous ces conseils pour réussir un entretien de recrutement spontané en salon professionnel, les candidats ont les cartes en main pour réussir leur rencontre avec les recruteurs.

visuel général V2

Attirés par les emplois du digital et désireux de nouvelles opportunités professionnelles ? Venez rencontrer les recruteurs de grandes entreprise du E-commerce  tels que le Groupe Carrefour ou Venteprivee.com présents au salon E-commerce Paris du 12 au 14 septembre 2016 sur l’Espace Carrière de Emploi e-commerce, et construisez votre avenir professionnel.