Cumuler de nombreuses expériences professionnelles sur une période relativement courte, peut décontenancer le recruteur et décrédibiliser la candidature du candidat. Pourtant les raisons qui poussent les étudiants, jeunes diplômés, freelances ou autres à multiplier les expériences sont nombreuses : financières, gain d’expérience, goût du challenge, conjoncture …

Pouvant paraître décousues sur le CV, elles sont cependant enrichissantes professionnellement et mettent en exergue les qualités du candidat. Pouvant faire la différence lors de votre candidature pour décrocher un emploi, voici des pistes pour anticiper les inquiétudes du recruteur et les mettre en valeur.

Le recruteur : «  Ce candidat n’est pas fiable, il n’a pas fait les choses jusqu’au bout »

Le candidat a le goût du challenge et le souligne dans sa candidature

Changer d’environnement de travail, par exemple évoluer en start-up (environnement agile où il faut être polyvalent) puis dans un grand groupe (environnement rigide et segmenté dans les missions), révèle le goût du challenge et la capacité d’adaptation du candidat. Il est prêt à relever des défis et à être force de proposition. Puis, une fois sa mission achevée il se tourne vers de nouvelles opportunités.

Le candidat saisit les opportunités et les met en avant dans sa candidature

Pour ne pas rester sur ses acquis, il veut saisir des opportunités pour évoluer professionnellement. Son ambition est guidée par la valeur de son travail et par la diversité de ses compétences. S’il arrive à progresser c’est grâce à la réussite de ses missions, à sa polyvalence et à sa capacité d’apprentissage.

Le candidat veut apprendre vite et beaucoup et le fait savoir dans sa candidature

Ses expériences variées montrent que le candidat sait sortir de sa zone de confort pour s’ouvrir l’esprit et satisfaire sa curiosité. Il souhaite monter en compétences rapidement pour qu’on lui confie toujours de nouvelles missions qu’il pourra mener à bien.

Le candidat dynamise sa carrière, il veut apprendre pour monter en compétences et en responsabilités
Le candidat dynamise sa carrière, il veut apprendre pour monter en compétences et en responsabilités

 

Le recruteur : « Ce candidat ne s’est pas intégré aux équipes précédentes : il doit avoir des problèmes relationnels ? »

Le candidat a dû s’adapter à chaque environnement et cela va enrichir sa candidature

Un candidat qui multiplie les expériences souligne sa qualité de bon communiquant et sa capacité à s’adapter aux profils rencontrés. Collaborer avec de nouvelles personnes ne lui fait pas peur. C’est souvent le cas des Freelances et des Consultants qui sont habitués à travailler avec divers clients et à traduire leurs besoins en objectifs. Ils sont à l’écoute pour s’adapter à leurs exigences et les satisfaire.

Le candidat s’est imprégné de différents fonctionnements d’entreprises

Le candidat s’est confronté à la difficulté de l’exercice de changer d’équipe. Nouvelles personnalités, nouvelles façons de travailler, nouveaux codes de travail, il a dû s’imprégner de tous ces changements pour être accepté. Ses observations et ses nombreuses collaborations aux côtés de divers profils, lui permettent de s’intégrer facilement et d’apporter un équilibre au sein d’une équipe. Sa candidature sera d’autant plus solide qu’il est capable de s’adapter rapidement à une nouvelle structure.

Le recruteur : « Ce candidat ne sait pas ce qu’il veut, il n’a pas de projet professionnel / C’est un mercenaire »

Les choix de vie du candidat l’on conduit à accumuler les expériences

Pour crédibiliser sa candidature et ses nombreuses expériences, le candidat peut justifier ses expériences dans sa lettre de motivation. Le recruteur contextualisera son parcours et comprendra mieux ses choix. Par exemple, l’étudiant expliquera comment ses emplois lui ont servi financer ses études et l’intérimaire, qu’il désirait plus de souplesse dans son calendrier professionnel pour concrétiser ses projets de vie.

Le candidat peut apporter un nouveau souffle aux projets

C’est la cohérence des expériences qui les rendront crédibles aux yeux du recruteur.

En exposant ses expériences dans un cadre précis et constructif dans sa candidature (lettre de motivation et en entretien), le candidat montrera que les compétences acquises serviront les projets d’innovation de l’entreprise tant au niveau organisationnel que stratégique…

Pour y arriver, le candidat devra travailler sur la réorganisation de son CV afin de capter l’attention du recruteur. Comment ? En regroupant les expériences par thématiques : compétences, secteur d’activité, métier… et réfléchir à celles qui sont les plus pertinentes pour les intérêts du futur employeur.

En réunissant ses compétences, le candidat peut-être source d’innovation
En réunissant ses compétences, le candidat peut-être source d’innovation

En somme, ce sont les expériences professionnelles et la manière dont elles sont racontées qui feront la différence au moment où le recruteur étudiera une candidature. L’objectif est de le rassurer en désamorçant ses à priori.

Quand elles sont nombreuses, le candidat doit expliquer en quoi ses expériences seront utiles pour le poste convoité et justifier son parcours. Le tout en restant naturel et honnête pour gagner la confiance du recruteur.