Selon une étude sur les pratiques digitales dans les grandes entreprises, 35% d’entre elles déclarent une résistance au changement en interne. Le digital nécessite un accompagnement particulier pour favoriser l’adhésion des salariés.

Pour que la culture digitale s’inscrive en profondeur dans l’ADN de l’entreprise, il faut en faire un élément fédérateur de l’entreprise et associer les collaborateurs à la migration digitale. Ceci passe par différentes actions des équipes des ressources humaines.

En sensibilisant les salariés au Digital : Conférences, exercices, immersions

Chaque entreprise possède sa propre culture, élément fédérateur et marquant une cohésion entre les salariés. La conversion au digital peut avoir un impact très fort sur celle-ci. Les équipes RH l’ont déjà bien compris : Une étude de TBWA indique que 64% des DRH estiment qu’il est important que l’entreprise change sa culture si elle veut passer à une culture digitale.

Certains groupes ont déjà entamé ce travail d’évangélisation de la culture digitale. Chez AccorHôtels, une fois par mois les équipes internes sont invitées à participer à des conférences animées par des spécialistes du Web dont les sujets tournent autour du digital, des tendances et best pratices.

Ce type de pratique, proposé par les RH, a pour objectif de sensibiliser les collaborateurs aux nouvelles pratiques digitales et d’insuffler ainsi une culture digitale. Les équipes sont incitées à participer à ce type d’évènement et sortent enrichies de nouvelles idées pour adapter ces best practices en interne. Chez Orange, une autre pratique intéressante pour booster le potentiel digital de ses collaborateurs : envoyer une centaine de cadres dans différents pays européens pour aller à la rencontre de start-ups, d’universités et d’incubateurs. De retour en France, ces Managers pourront transmettre leurs découvertes à leurs propres équipes : la culture se diffusera du haut vers le bas.

insuffler culture digitale - équipes
Une culture digitale forte pour faire engager les équipes

Autre exemple avec La Poste et son projet Facteo. Celui-ci vise à équiper les facteurs de smartphones pour simplifier leur tournée et enrichir la relation client. Pour mener à bien ce changement, La Poste a demandé aux principaux intéressés de collaborer pour choisir le nom du terminal, le tester et donner leurs avis. En associant les facteurs au projet dès le début, la Poste a voulu valoriser ses employés : ils ont pu se sentir utiles, écoutés et entendus par l’entreprise et ainsi leur permettre de mieux appréhender ce changement.

En recrutant un digital évangélisateur : Le Chief Digital Officer

Recruter un Chief Digital Officer constitue une des étapes clés pour réunir les salariés autour de la transformation digitale. Nommé par le PDG, souvent intégré au Comex de la société, il pilote et insuffle la transformation opérationnelle : définition des priorités et mise en place concrète des leviers d’action.

En plus de son activité opérationnelle liée au business, le Chief Digital Officer a aussi un rôle important en interne. Accompagné des Ressources Humaines, ils vont travailler main dans la main pour favoriser la digitalisation des collaborateurs : élaboration des dispositifs de formation, identification des potentiels collaborateurs moteurs du changement, optimisation des usages et des fonctionnements, recrutement de talents du digital

insuffler culture digitale - cdo
Le Chief Digital Officer travaille avec les équipes pour orchestrer la transformation digitale

Effectivement, ayant une vision très large de sa société, c’est le Chief Digital Officer qui va identifier les métiers à transformer, les équipes à constituer autour de nouveaux projets Digitaux. Passant environ 80% de son temps à construire des relations, il s’appuie sur un réseau d’ambassadeurs du Digital issus de différents départements de l’entreprise, souvent organisé comme une start-up au sein de l’entreprise.

Par exemple, afin de sensibiliser et investir les salariés dans la transformation digitale de l’Oréal, Lubomira Rochet, Chief Digital Officer, a envoyé les Managers du Groupe effectuer en stage d’immersion chez des Pure Players comme Vente-Privée et Amazon les plongeant ainsi dans des univers 100% digitaux et donc une culture digitale.

L’entreprise doit intégrer ses collaborateurs dès le début de sa mutation digitale afin de les investir positivement à ces changements internes. Cette sensibilisation au digital doit passer par des moments fédérateurs pour les collaborateurs : organisation de conférences autour du digital, découverte de structures digital-oriented, collaborations à la naissance de nouveaux projets digitaux. Après avoir suscité l’intérêt des salariés pour la transformation digitale de leur entreprise, la phase « action » doit s’enclencher avec des opérations concrètes menées par le Chief Digital Officer et appliquées par des équipes motivées et investies !