Le but de l’ entretien d’embauche : se vendre. Comme en rendez-vous commercial, pour se démarquer il faut un argumentaire solide. En entretien d’embauche l’argumentaire c’est le comportement.

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur se fait son avis sur un candidat en l’espace de quelques secondes. Ces dernières sont aussi décisives que le déroulement de l’entrevue : la prestance physique doit être impeccable sinon le recruteur restera coincé un jugement négatif.

Voici quelques clés pour maitriser sa communication non-verbale et laisser une bonne impression au recruteur.

La tenue vestimentaire idéale en entretien d’embauche

La tenue vestimentaire portée en entretien d’embauche doit être adaptée au secteur de l’entreprise mais aussi à sa la culture. Par exemple, dans les ambiances Startups ou chez les Pure Players comme Airbnb (où le débardeur/jean est accepté), les employés sont encouragés à adopter un style décontracté. Toutefois, dans le cadre d’un entretien d’embauche, la tenue doit légitimer le sérieux du candidat. Elle peut tout-à-fait être en adéquation avec l’univers de l’entreprise mais en restant un minimum formelle et sophistiquée.

Le candidat doit trouver le bon équilibre entre une tenue qui soit formelle et en adéquation avec l’univers de l’entreprise
Le candidat doit trouver le bon équilibre entre une tenue qui soit formelle et en adéquation avec l’univers de l’entreprise

Les premiers gestes de l’entretien d’embauche

La première rencontre entre le candidat et le recruteur conditionne le déroulement de l’entretien d’embauche.

Pour mettre toutes ses chances de son côté, le candidat doit être vigilant sur :

  • Sa poignée de main: si elle est trop détendue elle dévoile un manque de dynamisme
  • La gestion de l’espace: le recruteur se trouve dans un environnement qu’il domine. Mieux vaut éviter pour le candidat d’envahir son espace ou encore de le précéder. Le plus sûr est de rester neutre et attendre que le recruteur fasse signe avant de s’engager dans un couloir, un ascenseur…
  • Son regard: pour réussir sa première prise de contact avec le recruteur et engager le dialogue, le candidat doit le regarder dans les yeux

Le langage corporel du candidat en entretien d’embauche

Le visage : de haut en bas

Pour montrer sa motivation et son intérêt pour l’échange, le candidat devra regarder le recruteur bien en face. Regarder dans les yeux sert à soutenir le dialogue et à déceler les émotions de son interlocuteur pour adapter son comportement.

Il en est de même pour le sourire qui est un gage de dynamisme. Le candidat paraitra ainsi plus détendu ce qui facilitera la communication. Face à un visage qui ne montre pas ces signes, le recruteur pensera que le candidat n’est pas motivé et qu’il subit l’entretien. Sourire oui, mais sans l’impair du chewing-gum : rien de tel pour signaler sa désinvolture et un manque de savoir-vivre.

La position du corps

La position du corps renvoie à elle seule ce que pense le candidat.

Par exemple croiser les bras signifie être fermé à la conversation, être assis dans le fond de sa chaise montre un excédent de confiance, et jouer avec un stylo est signe de stress. Pour éviter toute sorte de geste parasite ou contreproductif, il est préconisé de s’asseoir au milieu de sa chaise avec les bras posés sur la table. Mais que faire de ses mains ? Les occuper en prenant des notes, animer son discours, mais surtout pas pour utiliser son smartphone. Pour éviter toute gêne : le mettre en silencieux.

La position du corps révèle ce que pense le candidat. Il faut en être conscient pour améliorer l’image qu’il renvoie au recruteur.
La position du corps révèle ce que pense le candidat. Il faut en être conscient pour améliorer l’image qu’il renvoie au recruteur.

Un entretien d’embauche est un bref instant durant lequel le candidat doit convaincre le recruteur qu’il est fait pour le poste.

La communication non-verbale doit être soignée pour laisser un bon souvenir au recruteur. Car même s’il a les compétences requises, le candidat peut se décrédibiliser s’il ne respecte pas certaines règles. En effet, les recruteurs attachent une grande importance à l’attitude et au comportement des candidats. Le naturel, le contrôle de ses émotions et une attitude positive sont les clés d’un entretien d’embauche réussi !