Facebook n’a pas l’intention d’être un acteur de seconde zone dans le secteur du E-commerce. En effet, il y a maintenant quelques jours (12 octobre 2015), Facebook a dévoilé de nouvelles fonctionnalités pour le e-commerce sur son application mobile.

La nouvelle fonctionnalité E-commerce « Shopping » de l’application mobile Facebook.

facebook et e-commerceLa première chose à savoir sur cette fonctionnalité c’est qu’elle est pour le moment seulement en test avec quelques entreprises partenaires de Facebook. Le service sera sans doute déployé à grande échelle dans les semaines à venir, même si Facebook n’a pas encore dévoilé de date officielle.

Le service Shopping de Facebook doit avoir pour but de faciliter les achats sur le mobile. En effet, la fonctionnalité permettra d’acheter des produits de commerce ayant une page Facebook directement sur l’application Facebook. Cela permet donc d’éviter le temps de chargement d’un site qui peut-être long sur le mobile. L’autre avantage reste simplement de pouvoir acheter sur mobile même si l’entreprise n’a pas un site optimisé pour smartphone.

Cette rapidité aura pour effet voulu de faire diminuer le taux d’abandon des achats sur mobile qui est principalement dû à la lenteur des sites mobiles qui ne sont pas toujours bien optimisés.

2G et Android sur les mobiles pour les salariés de Facebook le 3 novembre 2015.

Facebook androidAfin d’améliorer son application et dans le même temps les nouvelles fonctionnalités qui y seront bientôt internationalisées, les salariés (les ingénieurs principalement) de Facebook devront quitter l’iPhone pour un Android le 3 novembre 2015. Mais ce n’est pas tout puisqu’ils devront aussi utiliser uniquement le réseau 2G.

Le but de cette action est de voir comment se comporte l’application dans ces conditions et donc d’améliorer sa vitesse principalement pour les pays en cours de développement (comme l’Inde qui est un énorme consommateur d’Android) et pour les endroits qui n’ont pas encore le haut débit en réseaux mobile.

L’OS de Google est en effet beaucoup plus développé que celui d’Apple dans les pays en développement. Avec 1,4 milliard de terminaux tournant sous Android dans le monde, Facebook se doit d’être irréprochable sur cet OS.

Quel meilleur moyen que de se mettre à la place des utilisateurs pour améliorer le service ?

Facebook passe donc encore à l’offensive dans le but de mettre à mal les géants tels que Google et Amazon sur le e-commerce mobile et donc devenir un des leaders sur ce marché.

Attendons de voir si leurs efforts seront récompensés dans quelques mois. Pour l’instant le e-commerce et Facebook ce n’est pas encore le grand amour…