Selon le baromètre des métiers du numérique de Cap Digital au premier semestre 2016 : les offres d’emploi pour le poste de Webdesigner ont augmenté de 68%. Face à cette forte demande, peu de candidats. Quel est le profil du Webdesigner ?

 

Le poste de Webdesigner

Que fait le Webdesigner ? Il participe à la détermination d’un cahier des charges dans lequel y sont définies : les règles ergonomiques des pages Web (comme le responsive design), l’architecture des pages et la hiérarchie des informations, l’identité visuelle du site.

Le Webdesigner travaille sous la direction d’un Directeur Artistique. Il collabore avec le Marketing pour appliquer la stratégie de conversion des clients (grâce, par exemple, au parcours client) et avec le Développement Web.

 

Le Webdesigner : un profil recherché car polyvalent

Le Webdesigner est recherché car indispensable pour créer et/ou gérer un site Web. Avec ses compétences techniques et créatives, son profil digital polyvalent est un mélange entre le développement Web (programmation de pages) et le design (œil graphique).

Si le métier de Webdesigner recrute c’est parce que ce profil du Web travaille, entre autres, sur la phase de conception des projets Web, ce qui lui confère une vision globale. Sa polyvalence lui donne également l’avantage de pouvoir être maitre du projet.

Le Webdesigner est important pour la stratégie car il est au plus près de l’identité de la marque. Il doit avoir des affinités avec les domaines de la communication visuelle, de la publicité et du marketing.

Polyvalence du Webdesigner
La polyvalence du Webdesigner en fait un profil digital incontournable

Où sont recrutés les Webdesigners ?

Le métier de Webdesigner recrute, mais où trouver le plus souvent ce poste ? Les candidats ont plusieurs options : les agences, les SSII, les missions Freelances ou en entreprise.

Les Webdesigners salariés travaillent généralement en agence de communication, de design, de multimédia. L’avantage des agences pour un Webdesigner est qu’il évolue dans un environnement digital créatif, ce qui correspond tout à fait à son profil. Il travaille sur les projets de différents clients qui le font monter en compétences.

Dans une SSII, le Webdesigner évolue dans un environnement plus technique que créatif. Elles sont compétentes dans les métiers liés à Internet mais manquent de notions plus commerciales, comme le Webmarketing par exemple.

Sinon, le Webdesigner peut travailler en tant que Freelance. Son autonomie lui permet d’être en télétravail ou chez le client. Il peut également trouver sa place au sein d’une entreprise à activité commerciale, industrielle etc.

 

Le salaire d’un Webdesigner

Les positions de Webdesigner Juniors sont particulièrement intéressantes pour le recruteur car le salaire n’est pas très élevé à la sortie des études. En effet, le niveau de diplôme requis est un BAC+3. Un Webdesigner Junior gagnera entre 1800 et 2000€ bruts par mois. Un Webdesigner Confirmé sera aux alentours de 3000 € brut mensuels.

Alors qu’en Freelance, le Webdesigner peut facturer sa prestation à 300 € par jour.

 

Travailler dans le Webdesign est porteur : cette activité fait partie des métiers indispensables du Web.

Malgré cela il y a encore plus d’offres que de demandes. Ce qui laisse les candidats en position de force. Sachant cela ils peuvent choisir l’entreprise qui leur convient et pourquoi pas négocier leur salaire.

[Le métier de Webdesigner recrute, pour trouver un emploi c’est par ici !]