http://theacademyarts.org/leon/bgu-plan-priema-2016.html бгу план приема 2016 Le Mobile World Congress tenu cette année à Barcelone du 22 au 25 février 2016 a réservé bien des surprises ! Ce salon sur le high-tech réservé aux professionnels du secteur et aux journalistes, consacré à l’innovation autour du sujet du mobile, a suscité un tel engouement qu’il a battu son смотреть порно секс с зрелыми русскими женщинами record de fréquentation фон рабочего стола голые девушки  : 101 000 visiteurs (11 000 visiteurs supplémentaires par rapport à 2015) et a généré 405 132 tweets.

Afin d’assurer ce succès, le salon a mis en place une logistique digne de ce nom : près de 200 000 mètres carrés de surface d’exposition, 14 kilomètres de fibre optique, 52 kilomètres de câbles Ethernet (relie les appareils au réseau internet), 1200 hotspots Wi-Fi 2 200 exposants et 374 intervenants.

Jetons un regard sur le http://titr.org/love/porno-seks-geev-shkolnikov.html порно секс геев школьников marché du Mobile avant de découvrir les grandes tendances et innovations présentées lors du Salon du Mobile de Barcelone…

http://texen.com.mx/community/ostrov-kapri-na-karte.html остров капри на карте Le Marché du Mobile, très compétitif, arrive à maturité

Si le Mobile World Congress est aussi important c’est que le mobile prend une place conséquente dans notre quotidien : ainsi, lors de la conférence Stratégie Summit 2015 on apprend que http://hayuntiempo.wach91.com/community/mikrobleyding-brovey-gde-sdelat.html микроблейдинг бровей где сделать Google a enregistré plus de признаки способов печати connexions sur smartphone que sur desktop fin 2015.

Par ailleurs,  voici quelques chiffres significatifs d’une étude menée par Adobe à l’occasion du salon du Mobile World Congress, sur les pays les plus connectés via le mobile en 2015 :

уника супер 60 L’Arabie Saoudite est le pays où les connexions internet se font principalement sur mobile avec 62% de navigations mobiles. L’Irlande et les Philippines arrivent en seconde et troisième position avec une utilisation mobile-desktop équilibrée (respectivement 49% et 47%), suivies par le Japon. Quant à la France, elle se classe tout de même dans le top 10 avec ses 34% de connexions Internet effectuées via mobile.

Classement des pays les plus connectés à Internet via le mobile

Classement des pays les plus connectés à Internet via le mobile

Cependant, le marché du mobile arrive à maturité malgré son attractivité, comme le confirme la récente étude de Gartner qui montre que ce dernier a connu une croissance égale à celle de 2008, Samsung et Apple ont d’ailleurs enregistré des chiffres à la baisse.

S’ajoute à cela, la concurrence sans relâche à laquelle se livrent les acteurs principaux les obligeant à se différencier grâce à des  technologies toujours plus innovantes. Cette difficulté ne fait que s’amplifier depuis l’arrivée de nouveaux constructeurs mobiles chinois, comme Huawei, Xiaomi ou Lenovo qui ne se limitent pas aux appareils d’entrée et de milieu de gamme (ils cumulent à eux trois 17% de part de marché mondial du mobile).

Les tendances et innovations découvertes au Mobile World Congress 2016

La  Réalité Virtuelle

La réalité virtuelle était LA vedette du salon Mobile World Congress : l’Oculus testé par les journalistes a permis à Mark Zuckerberg de faire son entrée surprise durant la conférence Samsung. Une intervention contestée qui a fait un badbuzz sur les réseaux, en cause : l’image renvoyée ici est celle d’un gourou qui dirige ses foules grâce à sa technologie surpuissante. Même si elle fait partie de nos vies, les évolutions technologiques extrêmement rapides alimentent certaines angoisses et fabulations qui peuvent déranger.

SK Telecom, LG et HTC ont eux aussi présenté leurs casques de réalité virtuelle, qui  ont plongé les invités dans différents univers : subaquatique, montagnes russes et jeux de rôles.

l’Oculus testé par les journalistes a permis à Mark Zuckerberg de faire son entrée surprise durant la conférence Samsung

Les Objets connectés… entre eux 

Au sens étriqué du terme nous y voyons essentiellement les bracelets connectés mais que leurs utilisateurs abandonnent au bout de quelques mois faute de données originales à exploiter. Même si la tendance du Quantified Yourself  (objets liés au sport et au bien-être qui mesurent notre quotidien : sommeil, nombre de pas, calories brûlées etc.) est toujours là, ces bracelets et autres montres mesurent des données qui s’avèrent trop redondantes.

C’est davantage vers l’essor des Smart Cities, ces villes intelligentes qui répondent aux problématiques sociales, économiques et environnementales grâce à la technologie, qu’il faut se tourner. L’internet des objets, l’extension d’internet à des choses ou à des lieux physiques, a donné vie à de belles nouveautés, notamment celle du français Sigfox à qui l’on a décerné le Globo Mobile Awards pour la « meilleure innovation mobile IoT ». Il a en effet mis en place un réseau de communication longues distances, qui utilise peu d’énergie et qui permet de transmettre de petites quantités des données utilisées par les objets connectés.

Un écosystème technologique qui communique de manière durable

Un écosystème technologique qui communique de manière durable

 

Bien plus qu’un smartphone…

Le cellulaire qui ne sert qu’à téléphoner c’est terminé ! Le voici transformé en clé numérique mais aussi en solution de paiement :

Volvo, par exemple, utilise le smartphone comme une clé de voiture, grâce à la technologie bluetooth.

Volvo utilise le smartphone comme une clé de voiture, grâce à la technologie bluetooth.

Mastercard surfe sur la tendance du selfie et l’utilise comme méthode de m-paiement : une solution biométrique qui permettra de sécuriser les transactions. Quant à Visa, il mise aussi sur la biométrie mais ce coup-ci avec les empreintes digitales et est également en train de réfléchir à la possibilité de payer depuis sa voiture.

Visa, il mise aussi sur la biométrie mais ce coup-ci avec les empreintes digitales et est également en train de réfléchir à la possibilité de payer depuis sa voiture.

Le Mobile World Congress démontre bien que les frontières du mobile s’élargissent de plus en plus, dans un monde où l’interconnexion se fait reine et où virtuel et réel évoluent en symbiose. Le mobile n’a pas fini de nous surprendre, il a déjà remporté avec succès le marché du e-commerce, attendons de voir quelle autre voie celui-ci prendra !