Travailler dans un grand groupe ou une start-up, c’est un dilemme que de nombreuses personnes rencontrent. L’univers des start-up est un vivier d’innovation, pour transformer le monde de demain, mais tout le monde n’a pas le profil pour travailler dans une start-up. (Et inversement pour travailler dans de grands groupes).

La polyvalence et l’autonomie, les atouts majeurs des start-up

En start-up, chaque personne à des responsabilités qui lui sont propres : on compte sur eux et sur leur travail pour faire évoluer l’entreprise. Tous les membres de l’équipe ont davantage de responsabilités que s’ils étaient dans de grands groupes : on leur fait beaucoup plus confiance et ils gagnent en autonomie très rapidement. Leurs tâches et missions sont diversifiées, grâce à cette diversité, il n’y a pas de routine qui s’installe et ils acquièrent beaucoup de connaissances et de savoir-faire dans des domaines différents.

Évoluer avec l’entreprise

Rejoindre une start-up, c’est participer à son évolution, partager les problématiques et chercher des solutions ensemble contrairement aux grands groupes où ce sont seulement les personnes haut placées qui se chargent de trouver des solutions aux problèmes ou aux évolutions éventuelles.

Travailler au sein d’une petite structure est une opportunité pour les personnes qui veulent apprendre en faisant. Elles peuvent soumettre toutes leurs idées d’amélioration en sachant qu’on les écoutera. Toute l’entreprise est dans la même optique : faire voler encore plus haut le projet, toutes les idées ou recommandations étant donc bonnes à prendre. Travailler sur des projets dynamiques et voir les résultats de ses actions est toujours gratifiant, et les employés peuvent voir leur carrière décoller, monter en responsabilités et en poste beaucoup plus rapidement que s’ils étaient dans de plus grosses structures.

Un esprit convivial

Le cadre et l’ambiance de travail sont différents entre les grands groupes et les start-up. Souvent au sein des start-up, le cadre est beaucoup plus agréable et détendu : ce sont des bureaux en open space, avec un espace de distraction et une cuisine collective. Les espaces sont ouverts et la décoration est design.

De plus, la hiérarchie est généralement moins visible dans ce type de structure, les dirigeants sont en contact direct avec leur équipe et se mêlent plus étroitement à eux. Les membres de l’équipe sont soudés les uns par rapports aux autres par une mission commune : faire grandir l’entreprise. Ils se font confiance, s’entraident et s’enrichissent entre eux.

emploi-e-commerce-article
Essayer, tomber, se relever : c’est avancer !

Etre polyvalent, c’est ne pas être expert

Les grandes entreprises sont beaucoup plus structurées : les actions sont beaucoup plus cloisonnées entre les équipes et chaque personne à un rôle bien défini, contrairement aux start-up, où un collaborateur peut autant faire du marketing que du graphisme.

L’atout majeur de faire partie d’une start-up, c’est de savoir tout faire et avoir des tâches très diversifiés, celui des grands groupes c’est d’être expert dans un domaine et maitriser son domaine d’intervention.

Les grands groupes investissent davantage que les plus petites structures dans le développement des compétences de leurs collaborateurs, au-delà de la période de formation aux outils et logiciels interne, afin d’en faire des experts.

Un confort de vie différent

Intégrer une start-up équivaut à rejoindre une aventure avec pour seul objectif de contribuer à son succès, sans compter le nombre d’heures ni mesurer son investissement. Alors que dans un grand groupe les missions sont près-définies et les salariés savent vers où avancer.

Au sein des grands groupes, les salaires proposés sont généralement plus intéressants que chez les employeurs de plus petite taille. En plus du salaire de base, les grandes entreprises proposent des avantages : 13eme mois, les primes, l’épargne salariale, ticket restaurant, etc.

Passer d’une start-up à un grand groupe ?

Commencer à travailler dans un certain type de structure, ne signifie pas qu’on va y faire toute sa carrière. De moins en moins de personnes font évoluer leur vie professionnelle au sein de la même entreprise, ils changement en moyenne 4,5 fois d’employeur au cours de leur carrière.

Faire son début de carrière au sein d’une start-up afin d’acquérir de nombreuses compétences et trouver sa voie d’expertise, pour ensuite se spécialiser par la suite au sein des grands groupe dans l’intention de devenir un expert dans son domaine devient un parcours de plus en plus courant.

Néanmoins l’inverse n’est pas une situation exceptionnelle non plus : commencer dans un grand groupe pour acquérir de la rigueur, être encadré et avoir la notoriété d’une grande entreprise sur son CV, pour ensuite évoluer dans un univers plus dynamique et innovant en participant directement à la réalisation de projets.

emploi-e-commerce_article

Pour les personnes qui sont dans l’optique d’apprendre, de laisser parler leurs ambitions et de prendre des risques : travailler dans une start-up est une aventure qu’il ne faut pas hésiter à  tenter! Cela leur permettra d’accroitre leurs connaissances à grande vitesse et d’avoir un sentiment de réussite et de satisfaction personnelle.

En revanche, pour les personnes qui savent déjà précisément ce qu’elles veulent faire plus tard et qui ne sont pas adeptes des défis quotidiens, travailler dans un grand groupe leurs correspondra mieux. Les entreprises mettent généralement en place avec les salariés des plans d’évolution de carrière afin d’offrir des perspectives à long terme au sein de l’entreprise.

Postulez dès maintenant à l’offre d’emploi qui vous correspond le mieux !